Publications Agora http://publications-agora.fr L'indépendance financière Thu, 20 Jul 2017 08:45:04 +0000 fr-FR hourly 1 Philippe Béchade : Fake News, son premier livre http://publications-agora.fr/philippe-bechade-fake-news/ http://publications-agora.fr/philippe-bechade-fake-news/#respond Wed, 24 May 2017 13:00:52 +0000 http://publications-agora.fr/?p=662 Philippe Béchade

Dans un monde où règnent mensonges et désinformation...Quand la propagande moderne a remplacé l'analyse... Philippe Béchade présente son premier livre « Fake News, Post-Vérités et autres écrans de fumée ».

Commandez "Fake News" de Philippe Béchade au format papier ou téléchargez le au format numérique

Commandez au format numérique
Commander au format papier (bientôt disponible)

 

Philippe Béchade

 

Rédacteur en Chef de la Bourse au Quotidien, Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers. Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur sa page dédiée ou sur Twitter.

Cet article Philippe Béchade : Fake News, son premier livre est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
Philippe Béchade

Dans un monde où règnent mensonges et désinformation...Quand la propagande moderne a remplacé l'analyse... Philippe Béchade présente son premier livre « Fake News, Post-Vérités et autres écrans de fumée ».

Commandez "Fake News" de Philippe Béchade au format papier ou téléchargez le au format numérique

Commandez au format numérique Commander au format papier (bientôt disponible)

 

Philippe Béchade

 
Rédacteur en Chef de la Bourse au Quotidien, Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers. Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur sa page dédiée ou sur Twitter.

Cet article Philippe Béchade : Fake News, son premier livre est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/philippe-bechade-fake-news/feed/ 0
Jim Rickards : Nouveau Plaidoyer pour l’Or http://publications-agora.fr/jim-rickards-nouveau-plaidoyer-lor/ http://publications-agora.fr/jim-rickards-nouveau-plaidoyer-lor/#respond Fri, 08 Jul 2016 13:19:45 +0000 http://publications-agora.fr/?p=424 Plaidoyer pour l'or Jim Rickards

Le "Nouveau Plaidoyer pour l’Or" , le nouveau livre de Jim Rickards, a été traduit et adapté en exclusivité par les Publications Agora.

N’achetez plus une seule once d’or avant dans lu ce livre [indispensable].

Pour recevoir votre exemplaire au format pdf :
Commandez ici
Pour recevoir votre exemplaire papier:
Commandez ici
Jim Rickards

Cet article Jim Rickards : Nouveau Plaidoyer pour l’Or est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
Plaidoyer pour l'or Jim Rickards

Le "Nouveau Plaidoyer pour l’Or" , le nouveau livre de Jim Rickards, a été traduit et adapté en exclusivité par les Publications Agora. N’achetez plus une seule once d’or avant dans lu ce livre [indispensable]. Pour recevoir votre exemplaire au format pdf : Commandez ici Pour recevoir votre exemplaire papier: Commandez ici Jim Rickards

Cet article Jim Rickards : Nouveau Plaidoyer pour l’Or est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/jim-rickards-nouveau-plaidoyer-lor/feed/ 0
Stylos tactiques http://publications-agora.fr/stylos-tactiques/ http://publications-agora.fr/stylos-tactiques/#respond Fri, 08 Jul 2016 13:16:12 +0000 http://publications-agora.fr/?p=421

"C'est l'arme d'auto-défense la plus efficace contre tout type d'agression !"

Il ne s'agit pas d'un couteau, ni d'un Taser ou d'un spray au poivre, et elle n'implique pas l'apprentissage d'arts martiaux...pourtant elle pourrait vous sauver la vie !

Recevez-la dès maintenant !

Cet article Stylos tactiques est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>

"C'est l'arme d'auto-défense la plus efficace contre tout type d'agression !" Il ne s'agit pas d'un couteau, ni d'un Taser ou d'un spray au poivre, et elle n'implique pas l'apprentissage d'arts martiaux...pourtant elle pourrait vous sauver la vie ! Recevez-la dès maintenant !

Cet article Stylos tactiques est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/stylos-tactiques/feed/ 0
Le secret de l’épargne à 5% http://publications-agora.fr/secret-de-lepargne-a-5/ http://publications-agora.fr/secret-de-lepargne-a-5/#respond Fri, 22 Apr 2016 14:46:00 +0000 http://publications-agora.fr/?p=404

Oui, dès aujourd'hui, vous pourriez augmenter votre patrimoine quatre fois plus vite grâce aux Sociétés Civiles de Placement Immobilier ! Commandez vite votre Rapport Spécial pour passer à l’action.

Cet article Le secret de l’épargne à 5% est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>

Oui, dès aujourd'hui, vous pourriez augmenter votre patrimoine quatre fois plus vite grâce aux Sociétés Civiles de Placement Immobilier ! Commandez vite votre Rapport Spécial pour passer à l’action.

Cet article Le secret de l’épargne à 5% est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/secret-de-lepargne-a-5/feed/ 0
ALERTE – Votre contrat d’assurance-vie risque d’être bloqué d’ici 4 ans ! http://publications-agora.fr/alerte-contrat-dassurance-vie-risque-detre-bloque-dici-4-ans/ http://publications-agora.fr/alerte-contrat-dassurance-vie-risque-detre-bloque-dici-4-ans/#respond Fri, 22 Apr 2016 14:07:53 +0000 http://publications-agora.fr/?p=398

Commandez maintenant le Dossier Spécial Assurance-vie de Simone Wapler pour vous défendre et être prêt avant "l'Assurance-Run" : "Rendement minimal ou capital indisponible : quel avenir pour votre contrat d'assurance-vie".

Cet article ALERTE – Votre contrat d’assurance-vie risque d’être bloqué d’ici 4 ans ! est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>

Commandez maintenant le Dossier Spécial Assurance-vie de Simone Wapler pour vous défendre et être prêt avant "l'Assurance-Run" : "Rendement minimal ou capital indisponible : quel avenir pour votre contrat d'assurance-vie".

Cet article ALERTE – Votre contrat d’assurance-vie risque d’être bloqué d’ici 4 ans ! est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/alerte-contrat-dassurance-vie-risque-detre-bloque-dici-4-ans/feed/ 0
La seule manière d’atteindre l’indépendance financière http://publications-agora.fr/la-seule-maniere-datteindre-lindependance-financiere/ http://publications-agora.fr/la-seule-maniere-datteindre-lindependance-financiere/#respond Fri, 19 Feb 2016 15:25:32 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=368 indépendance financière

Les huit règles de l'indépendance financière

Lorsque j'ai décidé de devenir riche, j'ai commencé à tenir un journal sur mes réflexions concernant l'argent : comment il se gagne, comment il se perd, comment construire un patrimoine...

L'un des chapitres de ce journal concernait l'indépendance financière. Et les huit règles que j'ai instaurées à ce moment-là sont toujours celles que je suis aujourd'hui :

  • en matière d'argent, on ne peut jamais faire confiance à personne d'autre qu'à soi-même ;
  • plus quelqu'un essaye de vous convaincre de lui faire confiance, moins vous devriez le faire ;
  • peu importe l'historique de quelqu'un, ne croyez jamais qu'il ne peut jamais commencer brutalement à vous faire perdre votre argent. Le passé ne préjuge pas de l'avenir en somme ;
  • tous les marchés connaissent des hausses et des baisses. Ne croyez jamais quiconque vous assurera pouvoir prédire l'avenir ;
  • si vous n'apprenez pas à dépenser moins que ce que vous gagnez, vous ne serez jamais tranquille ;
  • la plupart de ce que vous achetez lorsque vos revenus sont au-dessus de 100 000 dollars sont des à-côtés. Ne vous mentez pas : vous n'avez besoin ni d'une grande maison ni d'une voiture de luxe. Lisez ma Vivez comme un millionnaire (qui fait partie du programme des Club de Créateurs de Richesse). Dans cette série, je vous explique comment vivre comme un millionnaire et profiter des belles choses de la vie pour beaucoup moins d'argent.
  • lorsque vous faites des prévisions financières pour vous-même ou pour une entreprise, créez toujours trois scénarios : celui qui montre ce qui se passera si tout va comme vous l'entendez, celui qui montre ce qui se passera si vos résultats sont modestes, et celui qui montre ce qui se passera si tout s'effondre ;
  • sachez que le troisième scénario est optimiste.

Si l'on additionne tous ces éléments, on en vient à une conclusion inévitable :

La seule manière d'être réellement indépendant financièrement est d'avoir plusieurs sources de revenus, chacune suffisante pour financer le style de vie que vous souhaitez vivre

Lorsque j'ai commencé à développer des sources multiples de revenus en créant une entreprise, j'ai choisi la voie de "l'entrepreneur anxieux". J'ai commencé petit, et construit lentement. Je n'ai jamais pris de trop gros risques. Et je n'ai jamais abandonné mon emploi.

Voici les sources de revenus que j'ai aujourd'hui développées :

  • un portefeuille local d'immobilier locatif ;
  • un portefeuille international d'immobilier locatif ;
  • des intérêts dans une demi-douzaine d'entreprises ;
  • mon revenu de consultant ;
  • un revenu grâce à mes obligations (rendement obligataire) ;
  • les dividendes sur mes actions ;
  • et une autre source que j'ajouterai bientôt, et qui m'apportera des bénéfices de 5% par an, non-imposables.

Chacune de ces sources me rapporte plus que le montant que je dépense chaque année. Donc si cinq d'entre elles devaient soudain disparaître, j'aurais malgré tout suffisamment de revenus pour me permettre de vivre sans me serrer la ceinture.

Et pour apporter un soutien supplémentaire, j'ai un ensemble de biens durables qui pourraient me permettre de vivre correctement jusqu'à la fin de mes jours.

Voilà une sécurité financière extrême. C'est peut-être le reflet de mon caractère profondément méfiant. Ou peut-être cela signifie-t-il simplement que je suis plus indépendant que la plupart des personnes que je connais.

Donc mon conseil est :

Vous devez augmenter vos revenus par divers moyens (et donc saisir différentes occasions)

Vous n'êtes pas obligé de m'imiter. Mais si vous voulez atteindre l'indépendance financière,vous devriez envisager d'avoir plus d'une, ou même plus de deux sources de revenus.

Retenez ceci :

  • vous ne pouvez pas atteindre l'indépendance financière grâce aux seuls investissements boursiers (dans des actions, obligations ou options...) ;
  • vous devez augmenter vos revenus par divers moyens (différentes sources) et donc savoir saisir différentes occasions.

Le club (Club des Créateurs de Richesse) propose des idées génératrices de revenus extrêmement variées, autant de sources différentes de revenus potentiels.

A très bientôt

Mark Ford

Cet article La seule manière d’atteindre l’indépendance financière est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
indépendance financière

Les huit règles de l'indépendance financière Lorsque j'ai décidé de devenir riche, j'ai commencé à tenir un journal sur mes réflexions concernant l'argent : comment il se gagne, comment il se perd, comment construire un patrimoine... L'un des chapitres de ce journal concernait l'indépendance financière. Et les huit règles que j'ai instaurées à ce moment-là sont toujours celles que je suis aujourd'hui :
  • en matière d'argent, on ne peut jamais faire confiance à personne d'autre qu'à soi-même ;
  • plus quelqu'un essaye de vous convaincre de lui faire confiance, moins vous devriez le faire ;
  • peu importe l'historique de quelqu'un, ne croyez jamais qu'il ne peut jamais commencer brutalement à vous faire perdre votre argent. Le passé ne préjuge pas de l'avenir en somme ;
  • tous les marchés connaissent des hausses et des baisses. Ne croyez jamais quiconque vous assurera pouvoir prédire l'avenir ;
  • si vous n'apprenez pas à dépenser moins que ce que vous gagnez, vous ne serez jamais tranquille ;
  • la plupart de ce que vous achetez lorsque vos revenus sont au-dessus de 100 000 dollars sont des à-côtés. Ne vous mentez pas : vous n'avez besoin ni d'une grande maison ni d'une voiture de luxe. Lisez ma Vivez comme un millionnaire (qui fait partie du programme des Club de Créateurs de Richesse). Dans cette série, je vous explique comment vivre comme un millionnaire et profiter des belles choses de la vie pour beaucoup moins d'argent.
  • lorsque vous faites des prévisions financières pour vous-même ou pour une entreprise, créez toujours trois scénarios : celui qui montre ce qui se passera si tout va comme vous l'entendez, celui qui montre ce qui se passera si vos résultats sont modestes, et celui qui montre ce qui se passera si tout s'effondre ;
  • sachez que le troisième scénario est optimiste.
Si l'on additionne tous ces éléments, on en vient à une conclusion inévitable : La seule manière d'être réellement indépendant financièrement est d'avoir plusieurs sources de revenus, chacune suffisante pour financer le style de vie que vous souhaitez vivre Lorsque j'ai commencé à développer des sources multiples de revenus en créant une entreprise, j'ai choisi la voie de "l'entrepreneur anxieux". J'ai commencé petit, et construit lentement. Je n'ai jamais pris de trop gros risques. Et je n'ai jamais abandonné mon emploi. Voici les sources de revenus que j'ai aujourd'hui développées :
  • un portefeuille local d'immobilier locatif ;
  • un portefeuille international d'immobilier locatif ;
  • des intérêts dans une demi-douzaine d'entreprises ;
  • mon revenu de consultant ;
  • un revenu grâce à mes obligations (rendement obligataire) ;
  • les dividendes sur mes actions ;
  • et une autre source que j'ajouterai bientôt, et qui m'apportera des bénéfices de 5% par an, non-imposables.
Chacune de ces sources me rapporte plus que le montant que je dépense chaque année. Donc si cinq d'entre elles devaient soudain disparaître, j'aurais malgré tout suffisamment de revenus pour me permettre de vivre sans me serrer la ceinture. Et pour apporter un soutien supplémentaire, j'ai un ensemble de biens durables qui pourraient me permettre de vivre correctement jusqu'à la fin de mes jours. Voilà une sécurité financière extrême. C'est peut-être le reflet de mon caractère profondément méfiant. Ou peut-être cela signifie-t-il simplement que je suis plus indépendant que la plupart des personnes que je connais. Donc mon conseil est : Vous devez augmenter vos revenus par divers moyens (et donc saisir différentes occasions) Vous n'êtes pas obligé de m'imiter. Mais si vous voulez atteindre l'indépendance financière,vous devriez envisager d'avoir plus d'une, ou même plus de deux sources de revenus. Retenez ceci :
  • vous ne pouvez pas atteindre l'indépendance financière grâce aux seuls investissements boursiers (dans des actions, obligations ou options...) ;
  • vous devez augmenter vos revenus par divers moyens (différentes sources) et donc savoir saisir différentes occasions.
Le club (Club des Créateurs de Richesse) propose des idées génératrices de revenus extrêmement variées, autant de sources différentes de revenus potentiels. A très bientôt Mark Ford

Cet article La seule manière d’atteindre l’indépendance financière est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/la-seule-maniere-datteindre-lindependance-financiere/feed/ 0
Le plus beau cadeau financier que vous puissiez faire à vos enfants http://publications-agora.fr/le-plus-beau-cadeau-financier-que-vous-puissiez-faire-a-vos-enfants-2/ http://publications-agora.fr/le-plus-beau-cadeau-financier-que-vous-puissiez-faire-a-vos-enfants-2/#respond Mon, 08 Feb 2016 09:43:04 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=360 Nous avons rédigé cet article pour vos enfants et vos petits-enfants.

Vous avez probablement entendu parler de l'énorme endettement de la France. La dette de l'Etat (plus de 2000Mds d'euros) dépasse désormais 30 000 euros par Français. Ce fardeau devra être payé par les jeunes et les générations futures.

Ce n'est pas éthique. C'est regrettable. Mais c'est une réalité.

Cet article Le plus beau cadeau financier que vous puissiez faire à vos enfants est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
Nous avons rédigé cet article pour vos enfants et vos petits-enfants.

Vous avez probablement entendu parler de l’énorme endettement de la France. La dette de l’Etat (plus de 2000Mds d’euros) dépasse désormais 30 000 euros par Français. Ce fardeau devra être payé par les jeunes et les générations futures.

Ce n’est pas éthique. C’est regrettable. Mais c’est une réalité.

Luttez contre l’analphabétisme financier

Avec cette gigantesque contrainte financière pesant sur eux, il est crucial d’inculquer quelques notions de base — dès maintenant — à vos enfants et petits-enfants concernant l’argent et les questions financières.

Ils doivent connaître les principes fondamentaux :

comment être indépendant ; pourquoi l’endettement est-il dangereux ; et comment faire fructifier l’argent. Ces questions financières ne sont pas enseignées à l’école. Pire, elles sont taboues dans certains pays (c’est le cas en France). Alors si vous ne leur enseignez pas ces notions, personne ne le fera.

C’est une forme d’analphabétisme financier.

Si vos enfants sont financièrement analphabètes, ils ont autant de chances de survivre qu’en se battant à l’épée au milieu d’une fusillade.

L’avenir sera sans merci pour les personnes financièrement analphabètes.

Il est même très probable que ces personnes mèneront une existence de servitude vis-à-vis des gouvernements et des créanciers.

Mais si vos enfants maîtrisent un minimum les questions financières et qu’ils en respectent les principes, alors ils s’en sortiront bien plus aisément. Et seront peut-être même en mesure d’aider d’autres Français.

Les trois concepts financiers clés que vos enfants doivent comprendre

N’hésitez pas à les transmettre à vos enfants et petits-enfants dès que vous le pourrez. J’ai deux enfants… et ces trois concepts représentent le point de départ de leur éducation financière.

1 – Tout d’abord, nos enfants doivent savoir qu’ils ne bénéficient pas d’un droit [inné] à l’argent ou à la richesse… ou à quoi que ce soit, d’ailleurs, même aux cadeaux de Noël. Ils doivent gagner de l’argent.

Nos enfants doivent savoir qu’ils ne bénéficient pas d’un droit [inné] à l’argent ou à la richesse… ou à quoi que ce soit, d’ailleurs.

Je veux que mes petits-enfants apprennent qu’ils ne doivent pas s’attendre à tout recevoir. Je ne veux pas qu’ils se reposent sur le gouvernement ou leurs parents (voire grands-parents !) pour leur subsistance.

Trop de personnes aujourd’hui estiment « avoir droit » à l’argent. A commencer par le droit aux subventions, aux aides, aux prestations…

Ces mots, et ce qu’ils représentent, restent gravés dans le cerveau des jeunes. Ainsi les enfants grandissent et agissent comme s’ils « avaient droit » eux aussi, à des jouets, des jeux vidéo, et des voitures…

Mais pourquoi donc ?

Ce n’est pas parce qu’ils ont des parents qu’ils devraient obtenir tout ce qu’ils veulent… ou quoi que ce soit en général, d’ailleurs.

J’ai l’intention de le rappeler régulièrement à mes petits-enfants car ils seront assez grands pour le comprendre. Et je ne leur donnerai pas d’argent de poche.

L’argent de poche renforce ce sentiment de droit à quelque chose. Ils pourront avoir de l’argent en le gagnant : en lavant la vaisselle, en faisant leur lit, en tondant le gazon… il existe des millions de choses.

Ma femme et moi les paierons pour qu’ils fassent ce genre de choses.

Mais je ne vais pas, simplement, leur donner de l’argent.

Il est important qu’ils comprennent que l’argent est la récompense d’un travail, d’un effort. Cela « responsabilise » l’enfant.

2 – Le second concept que nos enfants doivent comprendre, c’est celui de l’endettement.

L’endettement coûte cher. Si vous en abusez, il vous détruit.

L’endettement représente un esclavage. Il vous prive de votre indépendance. Personnellement, j’évite de m’endetter…

La meilleure façon d’illustrer le coût de l’endettement, c’est de calculer le montant total des intérêts que génère l’endettement sur la période de l’emprunt, plutôt que d’étudier les taux d’intérêt (comme le font la plupart des gens). Une fois que vous l’observez de cette façon, vous voyez bien à quel point emprunter de l’argent revient cher.

Bannissez les prêts à la consommation, les cartes qui font crédit… Le seul emprunt acceptable est l’emprunt qui permet d’investir dans un projet profitable à long terme. Le rendement généré couvrant largement les frais d’intérêt payés

3 – La troisième chose que vos enfants doivent apprendre, c’est le pouvoir des intérêts composés (ou capitalisés) et la meilleure façon de les maîtriser.

Les intérêts composés représentent la force la plus puissante du domaine financier.

C’est la force sur laquelle s’appuie pratiquement chaque fortune. Le brillant Richard Russel appelle les intérêts composés « la voie royale vers la richesse ».

Et, mathématiquement, elle est garantie.

Par exemple, si vous avez 100 euros rapportant 10% d’intérêt annuel, à la fin de l’année, vous aurez 110 euros. Au cours de la deuxième année, cela vous rapportera des intérêts sur 110 euros au lieu de 100 euros.

Au cours de la troisième année, cela vous rapportera des intérêts sur 121 euros… ainsi de suite. C’est toute la puissance des intérêts composés. Les chiffres deviennent énormes avec le temps, simplement parce que vous gagnez des intérêts sur les intérêts.

Comme le temps représente l’élément le plus important de cette capitalisation des intérêts, c’est un principe extrêmement puissant à faire comprendre aux enfants. Ils disposent du meilleur atout sur le marché : avoir le temps de capitaliser pendant des décennies.

Le marché actions est le meilleur endroit où engranger des intérêts composés. Vous achetez les actions de sociétés pouvant verser des dividendes croissants pendant au moins 50 ans. Ensuite, vous laissez les mathématiques faire leur travail.

Dès que mes petits-enfants seront assez grands pour comprendre un peu l’arithmétique, et armé d’une table de capitalisation classique, je prendrai le temps de leur montrer quelles actions ils peuvent acheter et ce qu’ils peuvent en attendre à long terme. Je me servirai des exemples de Coca-Cola, Johnson & Johnson, et Philip Morris, ou L’Oréal et Air Liquide

Après quoi, s’ils ont la discipline d’aller jusqu’au bout, ils deviendront riches lentement mais sûrement. Cela ne fait aucun doute.

En résumé, la responsabilité de l’éducation financière de vos enfants vous incombe

Vous en êtes responsable. Et si vous ne le faites pas, ils en souffriront.

Encouragez-les à travailler dur et à éviter cette mentalité du droit à quelque chose.

Enseignez-leur le pouvoir des intérêts composés et expliquez-leur les dangers de l’endettement.

Si vous faites cela, vos enfants et petits-enfants seront armés pour survivre financièrement aux circonstances difficiles qui nous attendent.

Vous leur fournirez quelque chose d’inestimable :

Le pouvoir de l’indépendance.

Signature Mark Ford

Cet article Le plus beau cadeau financier que vous puissiez faire à vos enfants est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/le-plus-beau-cadeau-financier-que-vous-puissiez-faire-a-vos-enfants-2/feed/ 0
Rendez votre patrimoine « résistant à tout choc systémique » (2/2) http://publications-agora.fr/rendez-patrimoine-resistant-a-choc-systemique-22/ http://publications-agora.fr/rendez-patrimoine-resistant-a-choc-systemique-22/#respond Fri, 08 Jan 2016 10:14:05 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=264 Hier, je vous expliquais qu'on ne pouvait pas prévoir l'imprévisible. En revanche, on peut s'adapter de manière à se rendre antifragile (c'est-à-dire solide, résistant aux chocs) en cas de choc systémique lié à l'irruption d'un cygne noir. Et, selon Taleb, il est même possible de s'adapter de manière à tirer profit d'un éventuel cygne noir. Il est donc important, si vous avez un patrimoine, de le rendre "résistant à tout choc systémique".
Les deux questions que nous devons poser sont :
"sommes-nous à l'abri des cygnes noirs économiques et financiers ?" et
"sommes-nous en mesure d'en profiter ?"

Cet article Rendez votre patrimoine « résistant à tout choc systémique » (2/2) est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
Hier, je vous expliquais qu’on ne pouvait pas prévoir l’imprévisible.

En revanche, on peut s’adapter de manière à se rendre antifragile (c’est-à-dire solide, résistant aux chocs) en cas de choc systémique lié à l’irruption d’un cygne noir.

Et, selon Taleb, il est même possible de s’adapter de manière à tirer profit d’un éventuel cygne noir.

Il est donc important, si vous avez un patrimoine, de le rendre « résistant à tout choc systémique ».

Les deux questions que nous devons poser sont :

  • « sommes-nous à l’abri des cygnes noirs économiques et financiers ? » et
  • « sommes-nous en mesure d’en profiter ? »

Commencez par évaluer votre fragilité financière

Voici 10 signes de fragilité financière :

  • vous êtes prêt à parier que le marché continuera sa croissance pendant des années encore ;
  • vous êtes prêt à parier que le dollar s’effondrera dans un certain nombre d’années ;
  • tous vos actifs financiers sont confiés à la même maison de courtage ;
  • tout votre argent est investi dans des actions, des obligations, de l’or, etc. ;
  • vous avez toute confiance en votre courtier/assureur/responsable de gestion de patrimoine ;
  • vous avez abandonné votre revenu actif ;
  • vous n’avez pas de trésorerie, ni d’or de côté pour faire face à d’improbables défis ou malheurs financiers ;
  • vous n’avez pas de biens tangibles transportables comme des pièces d’or, des oeuvres d’art, des timbres de collection, etc. ;
  • vous n’avez aucun document légal ou financier pour protéger votre propriété contre toute remise en question légale ;
  • vous ne pensez pas avoir besoin de protection contre le vol d’identité, la fraude à la carte de crédit, les violations de votre vie privée sur internet, etc. ;

Vérifiez votre allocation d’actifs en misant sur 7 classes d’actifs

Comme vous l’apprendrez si vous vous inscrivez à ma petite série d’essais gratuits, notre stratégie de diversification suit une approche multicanal. Elle implique sept classes d’investissements (les instruments liquides, les obligations, les actions du Portefeuille Performance, les actions du portefeuille Héritage, l’immobilier locatif, l’or et les options).

Il est important d’avoir une bonne allocation d’actifs, qui doit s’adapter à la quantité d’argent dont vous disposez et à la quantité d’années qui vous séparent de la « retraite » (je vous expliquerai cela).

Dans chaque secteur, nous trouvons des moyens de réduire les risques

Lorsque nous achetons des obligations, nous achetons des dettes qui semblent résister aux crises économiques. Lorsque nous achetons des actions, nous préférons les entreprises qui perdureront même si le marché boursier est en baisse. Et nous évitons — comme la peste — les spéculations et les choix d’investissements basés sur des prédictions.

Ces différents éléments aident à faire de nous des investisseurs solides. Nous nous protégeons contre les cygnes noirs à venir.

Je fais ce genre de choses depuis longtemps, je suis donc sans doute doté de plus de garde-fous que la plupart de nos lecteurs. Par exemple, j’ai plus de sept sources de revenus tirés d’entreprises privées. Et plus encore de propriétés en location. J’ai également un fond de redémarrage secret, en cas de besoin (je vous expliquerai cela dans mes essais). Et je fais des réserves d’argent liquide.

Mais si vous n’êtes pas encore riche et que vous vous sentez vulnérable, je vous conseille de jeter un oeil à la série des 11 essais que je vous propose de recevoir (si vous le souhaitez. Sachant que cette série est entièrement gratuite).

En attendant, pour vous rendre antifragile, pensez à 

  • diversifier vos actifs dans au moins quatre, et au mieux six des catégories suivantes : trésorerie, obligations, actions, or, options et immobilier locatif ;
  • investissez dans des actions de qualité – des actions avec un bon money management. Ayez aussi un portefeuille avec une approche très long terme ;
  • créez un « fond de redémarrage » au moins égal à six mois de revenus ;
  • développez vos actifs capables de produire des revenus (options, actions de rendement, obligations et immobilier locatif) pour qu’à terme, chacun vous amène des revenus annuels largement suffisants ;
  • n’abandonnez pas vos revenus actifs. Si vous n’avez pas d’emploi actuellement, trouvez-en un, même si les revenus sont limités. (Si vous avez besoin d’inspiration pour obtenir des idées d’opportunités pour générer des flux de revenus supplémentaires, rejoignez le Club des Créateurs de Richesse dès que nous ouvrirons nos portes à de nouveaux membres) ;
  • si vous n’êtes pas propriétaire d’une entreprise, créez-en une ou investissez dans une PME. Assurez-vous que ce soit une entreprise que vous comprenez et sur laquelle vous pourrez exercer un contrôle ;
  • assurez-vous – mais seulement en cas de nécessité — pour protéger votre santé, votre domicile, et toutes vos autres possessions précieuses ;
  • apprenez-en davantage sur les réalités du vol d’identité et défendez-vous comme il se doit ;
  • protégez le caractère privé de la totalité de vos activités en ligne.

Cordialement,

Mark Ford

PS : Si vous souhaitez recevoir ma série de 11 essais sur la création de patrimoine, sans aucun engagement de votre part, veuillez cliquer sur ce bouton « je m’inscris » :

Je m'inscris

_______________

Cet article Rendez votre patrimoine « résistant à tout choc systémique » (2/2) est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/rendez-patrimoine-resistant-a-choc-systemique-22/feed/ 0
Rendez votre patrimoine « résistant à tout choc systémique » (1/2) http://publications-agora.fr/rendez-patrimoine-resistant-a-choc-systemique-12/ http://publications-agora.fr/rendez-patrimoine-resistant-a-choc-systemique-12/#respond Fri, 08 Jan 2016 10:13:43 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=262 Vous souvenez-vous du Cygne noir de Nassim Taleb ? Son dernier opus Antifragile peut être considéré comme la suite du Cygne Noir.
La thèse de Taleb est que :
- les gens sous-estiment l'influence du hasard sur notre vie ;
- les événements les plus importants sont souvent imprévisibles et
- il est possible non seulement de se protéger face à de tels événements, mais aussi d'en profiter en devenant antifragile.

Cet article Rendez votre patrimoine « résistant à tout choc systémique » (1/2) est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
Vous souvenez-vous du Cygne noir de Nassim Taleb ? Son dernier opus Antifragile peut être considéré comme la suite du Cygne Noir.

La thèse de Taleb est que :

  • les gens sous-estiment l’influence du hasard sur notre vie ;
  • les événements les plus importants sont souvent imprévisibles et
  • il est possible non seulement de se protéger face à de tels événements, mais aussi d’en profiter en devenant antifragile.

Nous ne pouvons prévoir l’imprévisible

Dans Antifragile, il rappelle qu’un certain nombre de choses, dans la vie, sont prévisibles. D’autres ne le sont pas. Nous pouvons prévoir quand une comète passera dans notre atmosphère, ou à quelle vitesse un avion DC-9 tombera d’une hauteur de 10 000 pieds.

Quelle que soit notre ténacité, nous ne pouvons pas prédire quand un marché boursier surévalué s’effondrera. Nous ne pouvons pas non plus prédire le moment où la communauté mondiale perdra sa foi en le dollar.

Mais nous pouvons nous adapter pour faire face à l’irruption de l’imprévisible

Si nous ne pouvons pas prédire les cygnes noirs, affirme Taleb, nous pouvons par contre déterminer si quelque chose « risque d’être détruit » par eux. Un vase en verre, par exemple, est susceptible d’être détruit par un tremblement de terre. Un ours en peluche a plus de chances d’y survivre.

Plutôt que de passer du temps à chercher à prévoir l’imprévisible, nous devrions donc tenter de comprendre si nos pratiques, style de vie, actifs… pourraient être détruits par des cygnes noirs. Et, le cas échéant, oeuvrer pour changer les choses, essayer de les rendre plus solides pour être capables de survivre à des événements catastrophiques.

Mieux encore — et c’est le message clé d’Antifragile –, nous pouvons trouver des moyens de profiter de ces cygnes noirs.

La solidité, affirme Taleb, est la capacité à survivre à un événement catastrophique

Une personne en bonne santé, par exemple, est plus susceptible de survivre à une pneumonie qu’une personne à la santé fragile. Mais la nature nous a donné la capacité non seulement de survivre à des événements stressants, mais aussi d’en bénéficier (d’en profiter). Survivre à la varicelle, par exemple, vous rend plus résistant en cas de seconde exposition et peut parfois même vous immuniser.

Selon lui, lorsqu’il s’agit d’économie (entre autres), nous devrions faire le nécessaire pour devenir antifragiles face au désastre économique… Une approche plus utile que de chercher à prédire les catastrophes.

Je suis sûr que vous vous dites que c’est une question de bon sens… Pourtant, beaucoup d’ « experts » des marchés passent leur carrière à tenter de prédire leurs fluctuations. La plupart des analyses techniques reposent sur la même base.

Bien sûr, il existe quelques belles histoires, dont les héros deviennent riches en « prédisant » un mouvement du marché. Mais Taleb et d’autres, qui ont étudié ces histoires, en ont conclu qu’il s’agit de chance plutôt que de science.

Déterminez ce qui est financièrement fragile

Pour en revenir au risque d’un effondrement boursier ou d’une perte de crédibilité du dollar au niveau mondial : selon Taleb, nous ne pouvons pas prédire QUAND, ni même SI ces événements se produiront. Mais nous pouvons voir d’ores et déjà que s’ils se produisent, certaines institutions, certains investisseurs, certains actifs… seront rayés de la carte. En d’autres termes, nous pouvons déterminer qui est financièrement fragile.

Pour construire votre patrimoine, vous avez donc le choix 

  • adhérer à l’idée que les marchés sont calculables et prévisibles et chercher le meilleur modèle disponible…
  • ou accepter la thèse de Taleb et devenir un investisseur antifragile.

Je ne connaissais pas grand-chose à la théorie des risques lorsque, au début de la trentaine, j’ai décidé de devenir riche. Mais même alors, je me rendais bien compte qu’aucune prédiction ne semblait fonctionner à tous les coups. Donc, plutôt que d’essayer de devenir un expert en actions et en obligations, j’ai décidé de suivre un plan. Je constate aujourd’hui rétroactivement que ce plan que j’ai déroulé tout au long de ma vie visait justement à devenir antifragile.

  • J’ai acheté des obligations sûres, des fonds indiciels et de l’immobilier.
  • J’ai fini par acheter de l’or également, mais pas en vue de gagner de l’argent (ce que cela m’a permis de faire malgré tout). Je l’utilisais plutôt comme stockage de valeur, comme protection contre l’inflation.

J’ai acheté de l’or parce que je lisais Bill Bonner, à l’époque où l’or s’échangeait pour environ 450 dollars de l’once. Les idées de Bill sur l’économie me faisaient peur. Sans or dans mon portefeuille, je me sentais fragile. J’ai donc acheté des pièces d’or, pas pour profiter de l’augmentation des prix, mais pour me protéger.

  • J’ai collectionné des oeuvres d’art pour la même raison.
  • Et, tout du long, j’ai continué d’investir dans de petites entreprises que je comprenais bien et que j’étais en mesure de contrôler en tant que principal actionnaire. Cela m’a donné la possibilité de faire de beaux bénéfices par la suite, mais m’a aussi apporté un flux constant de revenus, que je pouvais ensuite utiliser pour faire augmenter mes biens passifs (je vous expliquerai tous ces concepts bientôt).

Puis, j’ai quitté le marché de l’immobilier locatif lorsque les prix ont trop augmenté. Tout le monde était certain que les prix continueraient d’augmenter… je n’en étais pas si sûr. Mais s’ils s’effondraient — comme le prédisaient certains des auteurs qui travaillaient pour Agora — je voulais être à l’abri. J’ai donc quitté ce marché vers 2006.

Je me suis positionné dans l’or et j’ai quitté l’immobilier pour me protéger d’un éventuel désastre financier. Acheter de l’or m’a coûté de l’argent. J’ai considéré ce prix comme une prime d’assurance… et il n’était pas bien grand ! En sortant du marché de l’immobilier, j’ai eu l’impression d’abandonner des profits à venir. Mais, là encore, j’ai considéré cela comme une sorte de prime — pour protéger les profits que j’avais déjà faits grâce à mes propriétés.

Selon Taleb, acheter de l’or et vendre de l’immobilier était un moyen de me rendre moins fragile. Quitter l’immobilier pendant deux ans m’a permis de devenir plus solide. Acheter de l’or m’a rendu antifragile.

J’aimerais maintenant en venir à votre patrimoine

Les deux questions que nous devons poser sont :

  • « sommes-nous à l’abri des cygnes noirs économiques et financiers ? » et
  • « sommes-nous en mesure d’en profiter ? »

Je vous dirai tout cela demain dans la suite de cet article

Mark Ford

PS : Si vous souhaitez recevoir ma série de 11 essais sur la création de patrimoine, sans aucun engagement de votre part, veuillez cliquer sur ce bouton « je m’inscris » :

Je m'inscris

_______________

Cet article Rendez votre patrimoine « résistant à tout choc systémique » (1/2) est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/rendez-patrimoine-resistant-a-choc-systemique-12/feed/ 0
La leçon de gestion financière la plus importante que j’aie retenue, je la dois à mon Oncle Sid http://publications-agora.fr/lecon-de-gestion-financiere-plus-importante-jaie-retenue-dois-a-oncle-sid/ http://publications-agora.fr/lecon-de-gestion-financiere-plus-importante-jaie-retenue-dois-a-oncle-sid/#respond Fri, 08 Jan 2016 10:13:12 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=260 Sid était mon oncle spirituel. Il m'a appris l'une des leçons les plus importantes que j'aie jamais reçue en ce qui concerne la gestion de l'argent.
Lorsque j'ai commencé à gagner un peu d'argent en 1983, Sid (qui était le beau-père de mon mentor et mon comptable personnel) m'a invité à déjeuner pour parler des "choses de la vie".
Son intention (cela m'a rassuré) n'était pas de me parler des cigognes, des roses et des choux (j'avais 33 ans à l'époque), mais de me dire comment gérer mon argent.

Cet article La leçon de gestion financière la plus importante que j’aie retenue, je la dois à mon Oncle Sid est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
Sid était mon oncle spirituel. Il m’a appris l’une des leçons les plus importantes que j’aie jamais reçue en ce qui concerne la gestion de l’argent.

Lorsque j’ai commencé à gagner un peu d’argent en 1983, Sid (qui était le beau-père de mon mentor et mon comptable personnel) m’a invité à déjeuner pour parler des « choses de la vie ».

Son intention (cela m’a rassuré) n’était pas de me parler des cigognes, des roses et des choux (j’avais 33 ans à l’époque), mais de me dire comment gérer mon argent.

« En gros, il y a trois choses que tu peux faire, avec l’argent« , me déclara-t-il.

« Tu peux le dépenser. Tu peux l’épargner. Tu peux l’investir. »

Ayant grandi dans un contexte de pauvreté, j’avais plus qu’envie de dépenser mon argent. Sid l’avait remarqué en observant les mouvements de mon carnet de chèques.

« Mark, tu es un homme bien. Mais s’agissant de l’argent, tu te comportes comme un incapable. Comment veux-tu devenir riche si tu continues à dépenser comme tu le fais ? » me demanda-t-il.

« Mais je n’achète que des choses qui ont de la valeur ; j’ai offert une nouvelle voiture et des bijoux à ma femme K, par exemple » lui dis-je en protestant.

« Ne fais pas l’andouille » s’exclama-t-il. « Ce sont des biens qui se déprécient. Autant mettre ton argent dans un mixeur. »

Je savais qu’il avait raison. Je lui ai promis de commencer à « épargner » de l’argent.

« Ce n’est pas suffisant ! » dit-il en grognant. « Epargner, ça ne sert qu’à payer de futures factures. Tu ne deviens pas riche en anticipant et mettant de côté pour payer tes futures factures. Tu dois investir pour devenir riche. »

Je ne comprenais pas du tout ce qu’il voulait dire. A l’époque, comme c’était la première fois que j’avais de l’argent, je ne m’étais jamais imaginé qu’il y ait une différence entre épargner et investir.

Je lui avouai que je ne comprenais pas. Je lui demandai des éclaircissements. Et voici ce que Sid m’expliqua :

• on dépense de l’argent pour régler les frais courants et éviter de s’endetter ;

on épargne pour pouvoir régler de futurs frais et en économisant l’excédent de trésorerie dont on dispose ;

on investit pour devenir plus riche.

Cela paraît tomber sous le sens, mais tout le monde ne le sait pas.

Après que Sid m’ait enseigné ces principes, il m’a également dit la chose la plus importante de toutes : ce qui importe vraiment, en termes de construction de richesse, c’est de gérer l’argent en fonction de cela :

« Répartis toujours ton argent dans 3 pots« , m’a-t-il dit, « un pot pour les frais, un pot pour l’épargne et un pot pour l’investissement ».

Et c’est ce que j’ai fait.

A l’époque, en 1983, j’ai réparti mon argent dans trois comptes en banque : celui des dépenses, celui de l’épargne et celui de l’investissement.

  • J’ai placé dans un premier compte l’argent dont K et moi avions besoin pour le loyer, la nourriture et les loisirs.
  • Ensuite j’ai placé dans un deuxième compte l’argent que K et moi avions décidé « d’économiser » pour un plan retraite individuel, l’éducation de nos enfants et un apport pour une première maison.
  • J’ai placé l’argent qui restait, lorsqu’il en restait, dans un troisième compte.

En séparant physiquement l’argent, j’ai pu appliquer progressivement la sagesse de Sid, en regardant fluctuer l’argent dans chaque compte en banque, au fil du temps. J’ai commencé à comprendre quelles étaient mes priorités, en tant que dépensier, épargnant et investisseur des revenus de ma famille.

Comme les objectifs des trois comptes sont différents, leurs composantes monétaires sont également différentes :

  • le compte affecté aux dépenses doit être liquide. Il faut qu’il contienne du liquide ; 
  • le compte épargne doit être sécurisé, ultra-sécurisé. Son objectif est de protéger et de préserver sa valeur, non de l’augmenter ; 
  • le compte affecté aux investissements doit être géré de façon à fructifier au maximum sur une durée précise. Plus cette durée est longue, mieux c’est.

Entre autres enseignements, j’ai appris plusieurs choses de façon instinctive.

D’abord, dépenser vous appauvrit.

Ensuite, il ne faut jamais laisser son épargne fluctuer à la hausse et à la baisse. Elle doit toujours progresser de façon constante vers votre objectif.

Enfin, j’ai également appris que pour devenir riche, il faut prendre certains risques, mais pas autant que ne le pensent les gens. En investissant avec une perspective à long terme, vous pouvez devenir extrêmement riche sans travailler si dur ou sans subir énormément de stress.

Là encore, cela paraît tomber sous le sens, mais je suis pratiquement sûr que 99% de la population ne le comprend pas vraiment. C’est également vrai, j’en suis sûr, pour 90% des gens qui gagnent le plus d’argent.

Libre d'agir - Parce qu'on est ce que l'on fait Faites comme moi Il est important de comprendre la différence entre dépenser, épargner et investir. Alors répartissez votre argent entre trois comptes bancaires. Cela fait 30 ans, à présent, que je suis les conseils de l’oncle Sid. Cela ne m’a pas forcément aidé à devenir riche, mais cela m’a aidé à le rester.

Car nombreux sont ceux qui ont de l’argent et qui, parce qu’ils ne savent pas correctement le gérer, perdent tout (ou presque…) [Ndlr : Cliquez ici pour découvrir d’autres stratégies de gestion financière signées Mark Ford ! Et si vous souhaitez être guidé et conseillé pour bâtir votre propre richesse, alors n’attendez surtout pas : Mark a lancé une campagne unique en France pour aider les « aspirants à la richesse » à atteindre leur objectif. Cette campagne a débutée le 27 mars et se termine le 6 avril — c’est le genre d’opportunité qui peut être déterminante pour votre avenir financier, et que vous ne croiserez qu’une fois dans votre vie : ne passez pas à côté…]

Bien à vous,

Signature Mark Ford

Mark Ford, Fondateur Club des Créateurs de Richesse

Cet article La leçon de gestion financière la plus importante que j’aie retenue, je la dois à mon Oncle Sid est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/lecon-de-gestion-financiere-plus-importante-jaie-retenue-dois-a-oncle-sid/feed/ 0
Les sept symptômes de l’effondrement du dollar que vous devez guetter http://publications-agora.fr/sept-symptomes-de-leffondrement-dollar-devez-guetter/ http://publications-agora.fr/sept-symptomes-de-leffondrement-dollar-devez-guetter/#respond Fri, 08 Jan 2016 10:12:47 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=258 « Dans le domaine de la finance, il n'existe aucune boule de cristal permettant de prédire un résultat et de suivre ensuite une seule voie », écrit Jim Rickards dans son livre The Death of Money.
Il vaut mieux s'adapter aux nouvelles informations, à mesure qu'elles nous parviennent. Bref, rester alerte. Il serait idiot de ne s'attendre qu'à un scénario et de positionner vos actifs en fonction de cela. Vous devez vous préparer à toute éventualité.

Cet article Les sept symptômes de l’effondrement du dollar que vous devez guetter est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
« Dans le domaine de la finance, il n’existe aucune boule de cristal permettant de prédire un résultat et de suivre ensuite une seule voie », écrit Jim Rickards dans son livre The Death of Money.

Il vaut mieux s’adapter aux nouvelles informations, à mesure qu’elles nous parviennent. Bref, rester alerte. Il serait idiot de ne s’attendre qu’à un scénario et de positionner vos actifs en fonction de cela. Vous devez vous préparer à toute éventualité.

C’est pourquoi je vous invite à réfléchir en termes de probabilités, et non en termes de certitudes. Attendez-vous à l’inattendu. Mais soyez conscients que certaines choses ont plus de chances de se produire que d’autres.

Aujourd’hui, Jim va exposer sept probabilités spécifiques. Gardez-les à l’esprit, vous pourrez ainsi prendre de sages décisions de manière réfléchie.

Ces probabilités sont des évènements qui indiquent l’accélération de l’effondrement complet du dollar américain. Si vous observez n’importe lequel d’entre eux, dites-vous que c’est un domino de plus qui tombe. Et rappelez-vous… il suffit d’un seul domino pour que toute la rangée s’effondre.

Mais ce n’est pas tout. La plupart des gens se contentent de vous dire comment le dollar va peut-être s’effondrer. Peu d’entre eux s’aventurent à vous dire ce qui va se passer ensuite.

Eh bien, Jim n’est pas comme la plupart des gens. Aujourd’hui, il va vous montrer trois scénarios susceptibles de jaillir des cendres du dollar.

Passons d’abord en revue ces sept indicateurs potentiels annonçant l’effritement du dollar. Appelons-les « indicateurs et alertes ». Les investisseurs doivent être à l’affût de ces indicateurs et alertes. Il existe sept signes essentiels.

Dès que n’importe lequel de ces signes apparaît, l’investisseur doit guetter les conséquences et ce que cela implique pour l’investissement.

1 – Le cours de l’or

« Bien que le cours de l’or soit manipulé par les banques centrales, dès qu’il se trouve chahuté, c’est signe que le schéma de manipulation se désintègre. Une augmentation rapide du cours passant du niveau des 1 500 $ l’once à celui des 2 500 $ l’once ne représenterait pas une bulle mais serait plutôt signe qu’une frénésie d’achats aurait commencé et que les opérations de vente à découvert ne produiraient pas l’effet de modération recherché. Inversement, si l’or baissait au niveau de 800 $ l’once ou plus bas encore, ce serait une bonne indication de grave déflation, potentiellement dévastatrice pour les investisseurs endettés, toutes classes d’actifs confondues. »

2 – Les banques centrales raflent l’or

« Les achats effectués par la Chine en particulier, représenteraient le deuxième signe de la fin du dollar. Si les Chinois annonçaient qu’ils ont acquis plus de 4 000 tonnes d’or, cela représenterait un évènement marquant dans cette tendance générale et un signe annonciateur d’inflation. »

3 – Les réformes du FMI

« Ce troisième signe signifierait un pouvoir de vote accru pour la Chine, et pour les états-Unis, une législation permettant de convertir les lignes de crédit engagées par le pays en soi-disant quotas auprès du FMI. Tout changement relatif à la composition du panier de devises des DTS, et réduisant la part du dollar, constituerait un signe annonciateur d’inflation de ce dernier. La même chose s’appliquerait à toute démarche concrète visant la construction des DTS. Si des géants mondiaux tels que Caterpillar et General Electric émettaient des obligations libellées en DTS achetées par des fonds souverains ou des banques de développement régionales pour leur portefeuille, cela marquerait l’accélération du plan de base «DTS-monnaie-mondiale ». »

4 – L’absence de réforme

« Le quatrième signe, ce serait la victoire du lobbyisme bancaire sur les projets menés par les régulateurs et le Congrès américains en vue de limiter la taille des banques, de réduire la concentration des actifs bancaires, ou de restreindre les activités bancaires. En l’absence de réformes, la dimension et l’interconnexion des positions bancaires continueraient de croître à partir de niveaux très élevés et à des rythmes beaucoup plus rapides que l’économie réelle. La conséquence se matérialiserait sous forme d’une faillite systémique inattendue, dont l’envergure dépasserait la capacité de la Fed à la contenir. L’impact immédiat de cette panique serait très déflationniste à mesure que les actifs, y compris l’or, seraient bradés contre des liquidités. Cet épisode déflationniste serait rapidement suivi d’une inflation, à mesure que le FMI produirait des DTS à tour de bras pour réinjecter des liquidités dans le système. »

5 – Un krach systémique des marchés

« Le cinquième signe, ce serait la recrudescence d’épisodes tels que celui du krach éclair du 6 mai 2010, au cours duquel l’Indice Dow Jones avait chuté de 1 000 points en quelques minutes, celui du fiasco informatique de Knight Trading, le 1er août 2012, qui avait liquidé le capital de Knight, et celui du gel du NASDAQ le 22 août 2013. Ces débâcles sont la conséquence néfaste du trading à haute fréquence, automatisé et [brassant] de gros volumes. Le rythme croissant de tels évènements devrait être signe que les systèmes de trading deviennent chancelants et s’orientent vers le déséquilibre. Avec le temps, un bug échapperait à tout contrôle et ferait fermer les marchés. Comme dans le scénario du risque systémique, la conséquence serait probablement une déflation immédiate due aux ventes d’actifs, suivie d’une inflation à mesure que les pompiers de la Fed et du FMI éteindraient les flammes sous des flots d’argent frais. »

6 – La fin des assouplissements quantitatifs (QE) et de l’Abenomics

« Le sixième signe, ce serait la diminution prolongée des achats d’actifs américains ou japonais (QE), ce qui donnerait un deuxième souffle à la déflation et étoufferait les cours des actifs et la croissance. Cela s’est produit aux états-Unis lorsque les QE1 et QE2 ont pris fin, et à nouveau en 2012 lorsque la Banque du Japon est revenue sur une promesse d’assouplissement. Cependant, à mesure que les achats d’actifs se réduiraient, il faudrait s’attendre à une nouvelle augmentation d’ici un an, à mesure que les effets déflationnistes évolueraient. Ce serait une nouvelle itération des politiques monétaires du « stop and go » menées par la Fed depuis 2008 et par la Banque du Japon depuis 1998. Flirter continuellement avec la déflation rendrait l’inflation encore plus difficile à obtenir. Un scénario plus probable serait que l’impression de billets se poursuive dans ces deux pays, après qu’ils aient obtenu 2 % d’inflation. A ce stade, les risques se trouveraient tous du côté d’une inflation beaucoup plus élevée puisque le changement des attentes deviendrait difficile à inverser, en particulier aux états-Unis. »

7 – Un effondrement en Chine :

« Le septième signe, ce serait la désintégration financière en Chine. Le degré d’interconnexion financière de la Chine avec le reste du monde est moins important que celui des principales banques américaines ou européennes, de sorte qu’un effondrement en Chine resterait essentiellement quelque chose de local. Dans cette éventualité, le Parti communiste chinois utiliserait les réserves détenues par ses fonds souverains afin d’apaiser les épargnants et de recapitaliser les banques. Toutefois, dans le prolongement, la Chine s’efforcerait à nouveau de plafonner, voire même de dévaluer le yuan sur les marchés des changes étrangers, afin de promouvoir ses exportations, de créer de l’emploi et de retrouver la richesse perdue lors de l’effondrement. A court terme, cela se révèlerait déflationniste à mesure que les produits chinois sous-évalués inonderaient à nouveau les chaînes d’approvisionnement mondiales. A plus long terme, la déflation chinoise croiserait l’inflation américaine et japonaise, puisque ces deux pays imprimeraient de l’argent afin de compenser toute appréciation du yen ou du dollar. A ce stade, les guerres des devises se raviveraient, sans avoir jamais vraiment cessé. »

Une fois encore, n’importe lequel [de ces signes] pourrait déclencher un effondrement total du dollar. Et si vous voyez l’un de ces dominos tomber, soyez très vigilant et préparez vos actifs dans la perspective de ce qui devrait suivre.

Ce qui nous amène au sujet suivant : que se passerait-il si le dollar venait effectivement à s’effondrer ? 

« La fin du dollar, selon Jim Rickards, empruntera l’une de ces trois voies. »

« La première, c’est la monnaie mondiale »‘ (les DTS) ; la deuxième, c’est un étalon-or ; et la troisième, ce sont les troubles sociaux. Chacune de ces trois issues est prévisible, et chacune offre une stratégie d’allocation de portefeuille préservant au mieux la richesse. »

« La plus grosse erreur que commettent les investisseurs, c’est de croire que la Fed sait ce qu’elle fait : il n’en est rien. »

« La Réserve fédérale ne comprend pas que la création d’argent est un processus pouvant s’inverser. A un certain stade, la confiance envers la monnaie peut disparaître et il n’y a aucun moyen de la reconstituer. Un système entièrement nouveau doit alors être instauré à sa place. »

Les DTS : « La substitution des DTS en tant que monnaie de réserve mondiale est déjà engagée, et le FMI a élaboré un plan de transition sur dix ans que les états-Unis ont approuvé de façon informelle. Ce plan implique d’augmenter les DTS en circulation et de construire une infrastructure composée d’actifs libellés en DTS dans lesquels il sera possible d’investir »

L’étalon-or : « C’est ce qui pourrait surgir en cas d’inflation extrême, l’or étant nécessaire à la restauration de la confiance, ou bien en cas d’extrême déflation, l’or étant réévalué par les gouvernements afin d’augmenter le niveau général des cours. »

Les troubles sociaux : « Les troubles sociaux impliquent des émeutes, des grèves, du sabotage, …. Ils sont différents des mouvements sociaux car les troubles font intervenir l’illégalité, la violence et la destruction de biens. Ils pourraient survenir, nous dit Jim, « dans le sillage d’une guerre financière ou d’un effondrement systémique, lorsque les citoyens se rendent compte que la richesse a disparu dans le brouillard du hacking, de la manipulation, des renflouements et de la confiscation. »

A mesure que les guerres financières s’acharneront à mettre le système financier à terre, il va devenir de plus en plus important de comprendre ce qui se passe au niveau mondial… Découvrez d’ailleurs le message de cet ancien de la CIA… Il vous révèle pourquoi nous pourrions d’ici 6 mois voir s’effondrer ce château de cartes et surtout comment vous y préparer !

Cet article Les sept symptômes de l’effondrement du dollar que vous devez guetter est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/sept-symptomes-de-leffondrement-dollar-devez-guetter/feed/ 0
Les 6 secrets de Peter Lynch pour gagner en Bourse http://publications-agora.fr/les-6-secrets-de-peter-lynch-pour-gagner-en-bourse/ http://publications-agora.fr/les-6-secrets-de-peter-lynch-pour-gagner-en-bourse/#respond Fri, 08 Jan 2016 10:12:24 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=256 Chaque investisseur individuel pourrait-il rivaliser avec les meilleurs professionnels ?
Oui pense l'investisseur légendaire Peter Lynch qui a réussi à générer pour ses clients un retour annuel moyen supérieur à 29%, plus du double de la performance de l'indice S&P500. Il aura ainsi porté la valeur de son fonds Magellan de seulement 18 millions de dollars en 1977 à 14 milliards de dollars en 1990, lorsqu'il décide de prendre sa retraite pour se consacrer à sa famille et à ses activités caritatives.

Cet article Les 6 secrets de Peter Lynch pour gagner en Bourse est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
Chaque investisseur individuel pourrait-il rivaliser avec les meilleurs professionnels ?

Oui pense l’investisseur légendaire Peter Lynch qui a réussi à générer pour ses clients un retour annuel moyen supérieur à 29%, plus du double de la performance de l’indice S&P500. Il aura ainsi porté la valeur de son fonds Magellan de seulement 18 millions de dollars en 1977 à 14 milliards de dollars en 1990, lorsqu’il décide de prendre sa retraite pour se consacrer à sa famille et à ses activités caritatives.

Vous rêvez d’une telle performance pour votre portefeuille ?

Peter Lynch nous livre avec beaucoup d’humour dans son best-seller Up On Wall Street les clefs de sa stratégie boursière.

Voici pour vous les principes essentiels à retenir.

1. Investissez dans ce que vous connaissez Il s’agit de la règle d’or pour Peter Lynch. En tant qu’investisseur, pour réussir à « battre » le marché, vous devez disposer d’informations qui ne sont pas encore parvenues aux autres intervenants sur le marché afin d’identifier avant tout le monde les opportunités de sociétés sous-évaluées. Observez dans votre vie personnelle et professionnelle de tous les jours si vous remarquez des sociétés encore discrètes, mais en plein développement grâce à la qualité de leurs produits ou services.

Ne vous aventurez pas dans les domaines que vous ne connaissez pas. Si vous êtes ingénieur dans l’aéronautique par exemple, utilisez vos connaissances du secteur pour dénicher des sociétés dont vous savez que leurs produits sont promis à un brillant avenir. Evitez à tout prix les sociétés dont vous ne comprenez pas le métier, c’est une erreur qui peut coûter très cher, particulièrement dans les phases de bulle technologique.

Investir dans ce que vous connaissez vous donnera également la confiance et le courage nécessaires pour passer au travers des soubresauts épisodiques du marché et même profiter de ces périodes pour renforcer vos positions.

2. Soyez un investisseur « contrarien » Rester dans le troupeau peut vous donner le sentiment de la sécurité, mais en matière d’investissement c’est tout le contraire.

Vérifiez toujours le nombre d’analystes qui suivent une valeur et la part du capital détenue par les investisseurs institutionnels. Si la masse des analystes et des investisseurs institutionnels s’intéresse à une valeur, c’est un très mauvais signe, il y a de fortes chances qu’elle soit déjà pleinement valorisée voire surachetée. Si vous voulez trouver une société véritablement sous-valorisée, celle-ci doit être passée sous leur radar.

De la même manière, si le cours baisse fortement sans relation avec une dégradation des fondamentaux, ne vendez pas et trouvez le courage de renforcer vos positions.

Peter Lynch déconseille donc l’utilisation de stop-loss automatiques conduisant à vendre une valeur aveuglément au-delà d’un certain seuil. Sachez ignorer le bruit de la foule et concentrez-vous sur les fondamentaux. Réciproquement, ne vendez pas une action simplement parce que vous avez atteint un objectif de gain prédéterminé. Le potentiel de l’action doit uniquement être considéré au regard de l’évolution de ces fondamentaux. Certaines valeurs ont le potentiel pour vous rapporter plusieurs fois votre capital de départ si vous avez la patience de les conserver sur plusieurs années.

3. Un marché porteur ne suffit pas Un marché en fort développement ne signifie pas qu’il existe une opportunité d’investissement.

Prenez l’exemple récent du boom de l’impression 3D. Les ventes sont en croissance constante à un rythme de plus de 30% par an et on prévoit une croissance exponentielle pour les années à venir.

Pourtant, ces derniers mois, de nombreuses compagnies cotées dans ce secteur ont connu un parcours boursier désastreux, tel que DDD Systems qui a perdu près de 75% par rapport à ses plus hauts.

Cette dégringolade était prévisible étant donné l’intensité de la concurrence qui fait rage dans ce secteur. Dans ce contexte, les entreprises sont contraintes d’investir toujours plus en R&D dans l’espoir de gagner la course à l’innovation, tout en devant faire face à une pression à la baisse sur les prix, rendant très difficile pour elles d’atteindre le seuil de rentabilité. Les rares sociétés qui réussissaient à être rentables affichaient un PER de plusieurs centaines de fois leurs bénéfices, totalement déconnecté de leurs taux de croissance.

Soyez donc prudent, ce n’est pas parce qu’un marché est promis à un brillant avenir qu’investir dans les actions des entreprises de ce secteur vous assurera des plus-values confortables : il se pourrait même qu’une majorité d’entre elles n’existent plus dans 10 ans.

Un ratio très simple à calculer est le rapport entre la somme du taux de croissance du bénéfice par action et du rendement de l’action (dividende/cours de l’action) moyen sur les dernières années et le PER. Selon Peter Lynch, si ce ratio est inférieur à 1 vous devriez rester à l’écart, s’il est supérieur à 2 c’est une opportunité d’achat.

Prenez par exemple le cas d’Air Liquide.

L’action affiche un PER de 23,3 et un rendement de 2,5% au cours actuel. Sur ces 10 dernières années, le bénéfice par action a progressé de 7,8% par an en moyenne et cette progression a été très régulière. Le ratio de Lynch (appelons-le ainsi) est donc de (7,8+2,5)/23 = 0,45.

L’idéal est de vérifier le ratio sur différentes périodes, par exemple 5 ans (moyen terme) et 3 ans (court terme), ainsi que sur la base des prévisions pour l’année à venir, afin de vérifier si la société connaît une accélération ou une décélération (qui se traduirait par une détérioration du ratio sur les périodes plus courtes). La moyenne sur 10 ans présente l’intérêt d’atténuer les effets de conjoncture économique.

Bien sûr les conditions actuelles du marché en Europe et aux Etats-Unis ne vous permettront pas forcément de trouver des sociétés respectant ce critère, vous pouvez donc comparer le ratio d’une société avec la moyenne du marché pour déterminer si elle est ou non surévaluée.

4. N’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre La taille de vos positions doit donc être dictée par ce que vous pouvez vous permettre de perdre sans menacer votre sécurité financière et celle de votre famille. Le marché est un maniaco-dépressif et vous devez donc être préparé à gérer ces situations. Des positions trop importantes réduiront votre capacité à rester rationnel lorsque le marché devient fou. Vous risquez de vendre au pire moment lors des phases de panique ou au contraire de vous laisser piéger dans une bulle.

5. Que font les cadres dirigeants ?

Les insiders, c’est-à-dire les cadres dirigeants et les employés de l’entreprise, sont un très bon indicateur de sous-valorisation ou de survalorisation d’une société. Ils sont en effet les mieux informés des fondamentaux de la société. Malheureusement, certaines réglementations financières réduisent leur liberté d’acheter ou de vendre des actions de leur propre société.

Néanmoins, si vous constatez qu’ils détiennent une part importante du capital, ou mieux encore, qu’ils tendent à racheter régulièrement des actions, c’est un très bon signal. Bien sûr, dans le cas inverse, vous devriez probablement vous aussi vous débarrasser de vos actions…

Si par exemple votre biotech favorite a pour actionnaire principal la banque publique d’investissement et que son dirigeant-fondateur a réduit sa participation à presque 0, conserver cette position serait probablement une mauvaise idée.

De la même façon, une société qui annonce un programme de rachat d’action signale aux investisseurs que les dirigeants estiment l’action sous-valorisée, il s’agit donc d’un signal d’achat. Au contraire, une société qui se finance par émission d’action alors que son endettement est limité indique que l’action est surévaluée.

6. Si vous apercevez un professeur de fac ou d’école de commerce, fuyez Comme vous pouvez le deviner, Peter Lynch n’aime pas beaucoup les profs…Il croit au bon sens et c’est pour cela qu’il pense que tout investisseur individuel (comme vous et moi) pourrait réaliser une meilleure performance que tous les gérants de fonds bardés de diplômes.

Cet article Les 6 secrets de Peter Lynch pour gagner en Bourse est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/les-6-secrets-de-peter-lynch-pour-gagner-en-bourse/feed/ 0
Le plus beau cadeau financier que vous puissiez faire à vos enfants http://publications-agora.fr/le-plus-beau-cadeau-financier-que-vous-puissiez-faire-a-vos-enfants/ http://publications-agora.fr/le-plus-beau-cadeau-financier-que-vous-puissiez-faire-a-vos-enfants/#respond Fri, 08 Jan 2016 10:09:21 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=253 Nous avons rédigé cet article pour vos enfants et vos petits-enfants.
Vous avez probablement entendu parler de l'énorme endettement de la France. La dette de l'état (plus de 2000Mds€) dépasse désormais 30 000 euros par Français. Ce fardeau devra être payé par les jeunes et les générations futures.
Ce n'est pas éthique. C'est regrettable. Mais c'est une réalité.

Cet article Le plus beau cadeau financier que vous puissiez faire à vos enfants est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
Nous avons rédigé cet article pour vos enfants et vos petits-enfants.

Vous avez probablement entendu parler de l’énorme endettement de la France. La dette de l’état (plus de 2000Mds€) dépasse désormais 30 000 euros par Français. Ce fardeau devra être payé par les jeunes et les générations futures.

Ce n’est pas éthique. C’est regrettable. Mais c’est une réalité.

Luttez contre l’analphabétisme financier

Avec cette gigantesque contrainte financière pesant sur eux, il est crucial d’inculquer quelques notions de base – dès maintenant – à vos enfants et petits-enfants concernant l’argent et les questions financières. Ils doivent connaître les principes fondamentaux : comment être indépendant, pourquoi l’endettement est-il dangereux, et comment faire fructifier l’argent.

Ces questions financières ne sont pas enseignées à l’école. Pire, elles sont taboues dans notre pays. Alors si vous ne leur enseignez pas ces notions, personne ne le fera.

C’est une forme d’analphabétisme financier.

Si vos enfants sont financièrement analphabètes, ils ont autant de chances de survivre qu’en se battant à l’épée au milieu d’une fusillade. L’avenir sera sans merci pour les personnes financièrement analphabètes. Il est même très probable que ces personnes mèneront une existence de servitude vis-à-vis des gouvernements et des créanciers.

Mais si vos enfants maîtrisent un minimum les questions financières et qu’ils en respectent les principes, alors ils s’en sortiront bien plus aisément. Et seront peut-être même en mesure d’aider d’autres Français.

Les trois concepts financiers clé que vos enfants doivent comprendre.

N’hésitez pas à les transmettre à vos enfants et petits-enfants dès que vous le pourrez. J’ai deux jeunes enfants… et ces trois concepts représentent le point de départ de leur éducation financière.

1 – Tout d’abord, nos enfants doivent savoir qu’ils ne bénéficient pas d’un droit [inné] à l’argent ou à la richesse… ou à quoi que ce soit, d’ailleurs, même aux cadeaux de Noël. Ils doivent gagner de l’argent.

Nos enfants doivent savoir qu’ils ne bénéficient pas d’un droit [inné] à l’argent ou à la richesse… ou à quoi que ce soit, d’ailleurs.

Je veux que mes petits-enfants apprennent qu’ils ne doivent pas s’attendre à tout recevoir. Je ne veux pas qu’ils se reposent sur le gouvernement ou leurs parents (voire grands-parents !) pour leur subsistance.

Trop de personnes aujourd’hui estiment « avoir droit » à l’argent. A commencer par le droit aux subventions, aux aides, aux prestations…

Ces mots, et ce qu’ils représentent, restent gravés dans le cerveau des jeunes. Ainsi les enfants grandissent et agissent comme s’ils « avaient droit » eux aussi, à des jouets, des jeux vidéo, et des voitures…

Mais pourquoi donc ?

Ce n’est pas parce qu’ils ont des parents qu’ils devraient obtenir tout ce qu’ils veulent… ou quoi que ce soit en général, d’ailleurs.

J’ai l’intention de le rappeler régulièrement à mes petits-enfants car ils seront assez grands pour le comprendre. Et je ne leur donnerai pas d’argent de poche. L’argent de poche renforce ce sentiment de droit à quelque chose. Ils pourront avoir de l’argent en le gagnant : en lavant la vaisselle, en faisant leur lit, en tondant le gazon… il existe des millions de choses. Ma femme et moi les paierons pour qu’ils fassent ce genre de choses. Mais je ne vais pas, simplement, leur donner de l’argent. Il est important qu’ils comprennent que l’argent est la récompense d’un travail, d’un effort. Cela « responsabilise » l’enfant.

2 – Le second concept que nos enfants doivent comprendre, c’est celui de l’endettement.

L’endettement coûte cher. Si vous en abusez, il vous détruit.

L’endettement représente un esclavage. Il vous prive de votre indépendance. Personnellement, j’évite de m’endetter…

La meilleure façon d’illustrer le coût de l’endettement, c’est de calculer le montant total des intérêts que génère l’endettement sur la période de l’emprunt, plutôt que d’étudier les taux d’intérêt (comme le font la plupart des gens). Une fois que vous l’observez de cette façon, vous voyez bien à quel point emprunter de l’argent revient cher.

Bannissez les prêts à la consommation, les cartes qui font crédit… Le seul emprunt acceptable est l’emprunt qui permet d’investir dans un projet profitable à long terme. Le rendement généré couvrant largement les frais d’intérêt payés.

3 – La troisième chose que vos enfants doivent apprendre, c’est le pouvoir des intérêts composés (ou capitalisés) et la meilleure façon de les maîtriser.

Les intérêts composés représentent la force la plus puissante du domaine financier.

C’est la force sur laquelle s’appuie pratiquement chaque fortune. Le brillant Richard Russel appelle les intérêts composés « la voie royale vers la richesse ».

Et, mathématiquement, elle est garantie.

Par exemple, si vous avez 100 € rapportant 10% d’intérêt annuel, à la fin de l’année, vous aurez 110 €. Au cours de la deuxième année, cela vous rapportera des intérêts sur 110 € au lieu de 100 €. Au cours de la troisième année, cela vous rapportera des intérêts sur 121 €… ainsi de suite. C’est toute la puissance des intérêts composés. Les chiffres deviennent énormes avec le temps, simplement parce que vous gagnez des intérêts sur les intérêts.

Comme le temps représente l’élément le plus important de cette capitalisation des intérêts, c’est un principe extrêmement puissant à faire comprendre aux enfants. Ils disposent du meilleur atout sur le marché : avoir le temps de capitaliser pendant des décennies.

Le marché actions est le meilleur endroit où engranger des intérêts composés. Vous achetez les actions de sociétés pouvant verser des dividendes croissants pendant au moins 50 ans. Ensuite, vous laissez les mathématiques faire leur travail.

Dès que mes petits-enfants seront assez grands pour comprendre un peu l’arithmétique, et armé d’une table de capitalisation classique, je prendrai le temps de leur montrer quelles actions ils peuvent acheter et ce qu’ils peuvent en attendre à long terme. Je me servirai des exemples de Coca-Cola, Johnson & Johnson, et Philip Morris, ou l’Oréal et Air Liquide.

Après quoi, s’ils ont la discipline d’aller jusqu’au bout, ils deviendront riches lentement mais sûrement. Cela ne fait aucun doute.

En résumé, la responsabilité de l’éducation financière de vos enfants vous revient.

Vous en êtes responsable. Et si vous ne le faites pas, ils en souffriront.

Encouragez-les à travailler dur et à éviter cette mentalité du droit à quelque chose.

Enseignez-leur le pouvoir des intérêts composés et expliquez-leur les dangers de l’endettement.

Si vous faites cela, vos enfants et petits-enfants seront armés pour survivre financièrement aux circonstances difficiles qui nous attendent. Vous leur fournirez quelque chose d’inestimable : le pouvoir de l’indépendance.

Cet article Le plus beau cadeau financier que vous puissiez faire à vos enfants est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/le-plus-beau-cadeau-financier-que-vous-puissiez-faire-a-vos-enfants/feed/ 0
Constituez-vous un portefeuille diversifié de revenus locatifs http://publications-agora.fr/loueur-en-meuble-rentier-immobilier/ http://publications-agora.fr/loueur-en-meuble-rentier-immobilier/#respond Thu, 03 Dec 2015 15:14:54 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=87

"Vous, Rentier grâce à l'immobilier, est-ce possible ?" OUI ! Devenir rentier est plus simple que vous le pensez ! Encaissez 500, 1 000, et même 1 900 euros chaque mois -- sans risque de perdre sa rente, faute de locataires.

Recevez votre exemplaire du Rapport ultra-confidentiel de ce gestionnaire de patrimoine... et empochez votre première rente !

Je commande

 

rentier

Cet article Constituez-vous un portefeuille diversifié de revenus locatifs est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>

"Vous, Rentier grâce à l'immobilier, est-ce possible ?" OUI ! Devenir rentier est plus simple que vous le pensez ! Encaissez 500, 1 000, et même 1 900 euros chaque mois -- sans risque de perdre sa rente, faute de locataires. Recevez votre exemplaire du Rapport ultra-confidentiel de ce gestionnaire de patrimoine... et empochez votre première rente !

Je commande

 

rentier

Cet article Constituez-vous un portefeuille diversifié de revenus locatifs est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/loueur-en-meuble-rentier-immobilier/feed/ 0
Que faire ou ne pas faire avec une Société Civile Immobilière http://publications-agora.fr/sci/ http://publications-agora.fr/sci/#respond Wed, 04 Nov 2015 15:14:29 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=85

Les idées reçues ne manquent pas sur les SCI — et cela peut parfois même mener à de coûteuses erreurs. Pour éviter cela, nos spécialistes ont isolé les trois cas où une SCI est vraiment utile ; ils vous expliqueront lesquels, mais aussi quelle forme de SCI pourrait être la plus adaptée à votre situation.

Je commande

sci

 

Cet article Que faire ou ne pas faire avec une Société Civile Immobilière est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>

Les idées reçues ne manquent pas sur les SCI — et cela peut parfois même mener à de coûteuses erreurs. Pour éviter cela, nos spécialistes ont isolé les trois cas où une SCI est vraiment utile ; ils vous expliqueront lesquels, mais aussi quelle forme de SCI pourrait être la plus adaptée à votre situation.

Je commande

sci

 

Cet article Que faire ou ne pas faire avec une Société Civile Immobilière est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/sci/feed/ 0
Partez pour une retraite dorée http://publications-agora.fr/retraite-doree/ http://publications-agora.fr/retraite-doree/#respond Tue, 03 Nov 2015 15:15:40 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=89

Expatriation, retraite à l'étranger...le paradis est à votre portée !

Mieux encore, il coûte sans doute bien moins cher que vous le pensez. Pour découvrir comment vivre au soleil tout en diminuant de 25% à 75% le coût de la vie, cliquez ici !

Je commande

990SREDO_2015_big

 

Cet article Partez pour une retraite dorée est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>

Expatriation, retraite à l'étranger...le paradis est à votre portée ! Mieux encore, il coûte sans doute bien moins cher que vous le pensez. Pour découvrir comment vivre au soleil tout en diminuant de 25% à 75% le coût de la vie, cliquez ici !

Je commande

990SREDO_2015_big

 

Cet article Partez pour une retraite dorée est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/retraite-doree/feed/ 0
Des cadeaux OUI, mais pas au fisc ! http://publications-agora.fr/present-dusage/ http://publications-agora.fr/present-dusage/#respond Tue, 03 Nov 2015 15:14:19 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=83

Cadeaux aux petits-enfants, bijoux à votre femme, apport pour le prêt immobilier de votre enfant : vous êtes peut-être dans l'illégalité !

Découvrez vite une solution 100% légale, qui vous permettra de donner une somme d'argent, une œuvre d'art, etc. -- sans régaler l'administration fiscale.

Tous les détails vous attendent ici...

Je commande

present_usage

 

Cet article Des cadeaux OUI, mais pas au fisc ! est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>

Cadeaux aux petits-enfants, bijoux à votre femme, apport pour le prêt immobilier de votre enfant : vous êtes peut-être dans l'illégalité ! Découvrez vite une solution 100% légale, qui vous permettra de donner une somme d'argent, une œuvre d'art, etc. -- sans régaler l'administration fiscale. Tous les détails vous attendent ici...

Je commande

present_usage

 

Cet article Des cadeaux OUI, mais pas au fisc ! est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/present-dusage/feed/ 0
Comment gérer votre risque portefeuille http://publications-agora.fr/money-management/ http://publications-agora.fr/money-management/#respond Tue, 03 Nov 2015 15:14:01 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=81

Ne vous aventurez jamais en bourse sans maîtriser le BA-BA de la gestion du risque portefeuille.

Tous nos conseils pour protéger vos gains vous attendent ici.

Je commande

990SMONY_new_bigcouv

 

Cet article Comment gérer votre risque portefeuille est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>

Ne vous aventurez jamais en bourse sans maîtriser le BA-BA de la gestion du risque portefeuille. Tous nos conseils pour protéger vos gains vous attendent ici.

Je commande

990SMONY_new_bigcouv

 

Cet article Comment gérer votre risque portefeuille est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/money-management/feed/ 0
Forêt : enracinez votre patrimoine http://publications-agora.fr/foret/ http://publications-agora.fr/foret/#respond Tue, 03 Nov 2015 15:13:40 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=79

Mondialement recherché et imperméable aux tribulations des marchés, la forêt pourrait vous permettre de protéger et de faire fructifier votre capital pendant des années et des années.

Véritable antidote à la crise actuelle, découvrez comment profiter de cet investissement !

Je commande

990SFORB_bigcouv

Cet article Forêt : enracinez votre patrimoine est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>

Mondialement recherché et imperméable aux tribulations des marchés, la forêt pourrait vous permettre de protéger et de faire fructifier votre capital pendant des années et des années. Véritable antidote à la crise actuelle, découvrez comment profiter de cet investissement !

Je commande

990SFORB_bigcouv

Cet article Forêt : enracinez votre patrimoine est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/foret/feed/ 0
Assurance-vie & Transmission : évitez les écueils juridiques et fiscaux http://publications-agora.fr/assurance-vie/ http://publications-agora.fr/assurance-vie/#respond Tue, 03 Nov 2015 15:12:53 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=73

Les contrats d'assurance-vie sont sources de contentieux : détournements d'héritage... abus de faiblesse... héritiers réservataires mécontents... non-respect des obligations contractuelles... primes exagérées... requalifications fiscales... actions en justice... contrats d'assurance-vie frauduleux... Les faux pas sont nombreux et peuvent vous coûter très cher !

Notre spécialiste de la fiscalité vous révèle comment protéger vous protéger dès maintenant...

Je commande

assurance

Cet article Assurance-vie & Transmission : évitez les écueils juridiques et fiscaux est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>

Les contrats d'assurance-vie sont sources de contentieux : détournements d'héritage... abus de faiblesse... héritiers réservataires mécontents... non-respect des obligations contractuelles... primes exagérées... requalifications fiscales... actions en justice... contrats d'assurance-vie frauduleux... Les faux pas sont nombreux et peuvent vous coûter très cher ! Notre spécialiste de la fiscalité vous révèle comment protéger vous protéger dès maintenant...

Je commande

assurance

Cet article Assurance-vie & Transmission : évitez les écueils juridiques et fiscaux est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/assurance-vie/feed/ 0
La juste évaluation de vos immeubles et titres de sociétés http://publications-agora.fr/evaluation/ http://publications-agora.fr/evaluation/#respond Tue, 03 Nov 2015 15:12:26 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=71

Déclaration d’impôt sur le revenu, ISF, droit de mutation, droit de succession… dans chacune de ces situations, une chose peut vous aider pour alléger la facture : bien évaluer la valeur de votre patrimoine !

Je commande

990ISFM_bigcouv

Cet article La juste évaluation de vos immeubles et titres de sociétés est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>

Déclaration d’impôt sur le revenu, ISF, droit de mutation, droit de succession… dans chacune de ces situations, une chose peut vous aider pour alléger la facture : bien évaluer la valeur de votre patrimoine !

Je commande

990ISFM_bigcouv

Cet article La juste évaluation de vos immeubles et titres de sociétés est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/evaluation/feed/ 0
Arnaques à la défiscalisation immobilière http://publications-agora.fr/arnaques-a-la-defiscalisation-immobiliere/ http://publications-agora.fr/arnaques-a-la-defiscalisation-immobiliere/#respond Sat, 07 Feb 2015 14:02:36 +0000 http://dev-paf.fr/publications-agora/?p=219

Packages "tout compris" douteux, combines éhontées, vente forcée…

Mettez un coup d'arrêt immédiat aux arnaques à la défiscalisation immobilière !

Grâce à une nouvelle boîte à outil inédite, découvrez tout ce que vous devez savoir sur les serial pilleurs de patrimoine pour sécuriser votre produit de défiscalisation

-- ou vous défendre face à une arnaque.

Cliquez vite pour découvrir ce que l'industrie de la défiscalisation ne voudrait surtout pas que vous sachiez !

Je commande

arnaquesimmo

Cet article Arnaques à la défiscalisation immobilière est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>

Packages "tout compris" douteux, combines éhontées, vente forcée… Mettez un coup d'arrêt immédiat aux arnaques à la défiscalisation immobilière ! Grâce à une nouvelle boîte à outil inédite, découvrez tout ce que vous devez savoir sur les serial pilleurs de patrimoine pour sécuriser votre produit de défiscalisation -- ou vous défendre face à une arnaque. Cliquez vite pour découvrir ce que l'industrie de la défiscalisation ne voudrait surtout pas que vous sachiez !

Je commande

arnaquesimmo

Cet article Arnaques à la défiscalisation immobilière est apparu en premier sur Publications Agora.

]]>
http://publications-agora.fr/arnaques-a-la-defiscalisation-immobiliere/feed/ 0