Le plus beau cadeau financier que vous puissiez faire à vos enfants

Rédigé le 8 février 2016 par | Ressources Imprimer


Nous avons rédigé cet article pour vos enfants et vos petits-enfants.

Vous avez probablement entendu parler de l’énorme endettement de la France. La dette de l’Etat (plus de 2000Mds d’euros) dépasse désormais 30 000 euros par Français. Ce fardeau devra être payé par les jeunes et les générations futures.

Ce n’est pas éthique. C’est regrettable. Mais c’est une réalité.

Luttez contre l’analphabétisme financier

Avec cette gigantesque contrainte financière pesant sur eux, il est crucial d’inculquer quelques notions de base — dès maintenant — à vos enfants et petits-enfants concernant l’argent et les questions financières.

Ils doivent connaître les principes fondamentaux :

comment être indépendant ;
pourquoi l’endettement est-il dangereux ;
et comment faire fructifier l’argent.
Ces questions financières ne sont pas enseignées à l’école. Pire, elles sont taboues dans certains pays (c’est le cas en France). Alors si vous ne leur enseignez pas ces notions, personne ne le fera.

C’est une forme d’analphabétisme financier.

Si vos enfants sont financièrement analphabètes, ils ont autant de chances de survivre qu’en se battant à l’épée au milieu d’une fusillade.

L’avenir sera sans merci pour les personnes financièrement analphabètes.

Il est même très probable que ces personnes mèneront une existence de servitude vis-à-vis des gouvernements et des créanciers.

Mais si vos enfants maîtrisent un minimum les questions financières et qu’ils en respectent les principes, alors ils s’en sortiront bien plus aisément. Et seront peut-être même en mesure d’aider d’autres Français.

Les trois concepts financiers clés que vos enfants doivent comprendre

N’hésitez pas à les transmettre à vos enfants et petits-enfants dès que vous le pourrez. J’ai deux enfants… et ces trois concepts représentent le point de départ de leur éducation financière.

1 – Tout d’abord, nos enfants doivent savoir qu’ils ne bénéficient pas d’un droit [inné] à l’argent ou à la richesse… ou à quoi que ce soit, d’ailleurs, même aux cadeaux de Noël. Ils doivent gagner de l’argent.

Nos enfants doivent savoir qu’ils ne bénéficient pas d’un droit [inné] à l’argent ou à la richesse… ou à quoi que ce soit, d’ailleurs.

Je veux que mes petits-enfants apprennent qu’ils ne doivent pas s’attendre à tout recevoir. Je ne veux pas qu’ils se reposent sur le gouvernement ou leurs parents (voire grands-parents !) pour leur subsistance.

Trop de personnes aujourd’hui estiment « avoir droit » à l’argent. A commencer par le droit aux subventions, aux aides, aux prestations…

Ces mots, et ce qu’ils représentent, restent gravés dans le cerveau des jeunes. Ainsi les enfants grandissent et agissent comme s’ils « avaient droit » eux aussi, à des jouets, des jeux vidéo, et des voitures…

Mais pourquoi donc ?

Ce n’est pas parce qu’ils ont des parents qu’ils devraient obtenir tout ce qu’ils veulent… ou quoi que ce soit en général, d’ailleurs.

J’ai l’intention de le rappeler régulièrement à mes petits-enfants car ils seront assez grands pour le comprendre. Et je ne leur donnerai pas d’argent de poche.

L’argent de poche renforce ce sentiment de droit à quelque chose. Ils pourront avoir de l’argent en le gagnant : en lavant la vaisselle, en faisant leur lit, en tondant le gazon… il existe des millions de choses.

Ma femme et moi les paierons pour qu’ils fassent ce genre de choses.

Mais je ne vais pas, simplement, leur donner de l’argent.

Il est important qu’ils comprennent que l’argent est la récompense d’un travail, d’un effort. Cela « responsabilise » l’enfant.

2 – Le second concept que nos enfants doivent comprendre, c’est celui de l’endettement.

L’endettement coûte cher. Si vous en abusez, il vous détruit.

L’endettement représente un esclavage. Il vous prive de votre indépendance. Personnellement, j’évite de m’endetter…

La meilleure façon d’illustrer le coût de l’endettement, c’est de calculer le montant total des intérêts que génère l’endettement sur la période de l’emprunt, plutôt que d’étudier les taux d’intérêt (comme le font la plupart des gens). Une fois que vous l’observez de cette façon, vous voyez bien à quel point emprunter de l’argent revient cher.

Bannissez les prêts à la consommation, les cartes qui font crédit… Le seul emprunt acceptable est l’emprunt qui permet d’investir dans un projet profitable à long terme. Le rendement généré couvrant largement les frais d’intérêt payés

3 – La troisième chose que vos enfants doivent apprendre, c’est le pouvoir des intérêts composés (ou capitalisés) et la meilleure façon de les maîtriser.

Les intérêts composés représentent la force la plus puissante du domaine financier.

C’est la force sur laquelle s’appuie pratiquement chaque fortune. Le brillant Richard Russel appelle les intérêts composés « la voie royale vers la richesse ».

Et, mathématiquement, elle est garantie.

Par exemple, si vous avez 100 euros rapportant 10% d’intérêt annuel, à la fin de l’année, vous aurez 110 euros. Au cours de la deuxième année, cela vous rapportera des intérêts sur 110 euros au lieu de 100 euros.

Au cours de la troisième année, cela vous rapportera des intérêts sur 121 euros… ainsi de suite. C’est toute la puissance des intérêts composés. Les chiffres deviennent énormes avec le temps, simplement parce que vous gagnez des intérêts sur les intérêts.

Comme le temps représente l’élément le plus important de cette capitalisation des intérêts, c’est un principe extrêmement puissant à faire comprendre aux enfants. Ils disposent du meilleur atout sur le marché : avoir le temps de capitaliser pendant des décennies.

Le marché actions est le meilleur endroit où engranger des intérêts composés. Vous achetez les actions de sociétés pouvant verser des dividendes croissants pendant au moins 50 ans. Ensuite, vous laissez les mathématiques faire leur travail.

Dès que mes petits-enfants seront assez grands pour comprendre un peu l’arithmétique, et armé d’une table de capitalisation classique, je prendrai le temps de leur montrer quelles actions ils peuvent acheter et ce qu’ils peuvent en attendre à long terme. Je me servirai des exemples de Coca-Cola, Johnson & Johnson, et Philip Morris, ou L’Oréal et Air Liquide

Après quoi, s’ils ont la discipline d’aller jusqu’au bout, ils deviendront riches lentement mais sûrement. Cela ne fait aucun doute.

En résumé, la responsabilité de l’éducation financière de vos enfants vous incombe

Vous en êtes responsable. Et si vous ne le faites pas, ils en souffriront.

Encouragez-les à travailler dur et à éviter cette mentalité du droit à quelque chose.

Enseignez-leur le pouvoir des intérêts composés et expliquez-leur les dangers de l’endettement.

Si vous faites cela, vos enfants et petits-enfants seront armés pour survivre financièrement aux circonstances difficiles qui nous attendent.

Vous leur fournirez quelque chose d’inestimable :

Le pouvoir de l’indépendance.

Signature Mark Ford