Skip to main content

Alerte n°60 – DOC, solide comme un roc

Par 14 août 2019Alertes

Gaël Deballe
Cher lecteur,

J’avais assisté en début d’année à la présentation aux investisseurs de l’un des plus solides REITs du secteur médical, Physicians Realty Trust (DOC) et en était ressorti convaincu.

Je possède déjà des actions DOC (mais comme je n’ai jamais parlé de cette entreprise dans ce service, je n’avais pas de divulgation légale à faire vis-à-vis de cette position). Cependant pour notre portefeuille Loyers Garantis, j’attendais une consolidation pour augmenter la sécurité de la position.

Celle-ci a lieu actuellement, l’action DOC ne flirtant plus avec les 18/19$ mais étant revenue vers 17$.

Profitons-en pour initier une vente de puts qui nous donnera encore plus de marge (strike à 15$) et nous apportera un revenu confortable et sans stress !

Mais tout d’abord, voici les raisons pour lesquelles j’apprécie ce REIT.

Un REIT en pleine croissance

DOC a énormément évolué depuis son premier appel public à l’épargne au 2e trimestre 2013, et a accéléré sa croissance ces dernières années, avec de gros investissements en 2016 (1,3 milliard de $) et 2017 (presque 1,4 milliard de $).

La conclusion du rachat du portefeuille de Catholic Health Initiatives, d’une valeur de 700 millions de $, a notamment été un tournant stratégique pour la compagnie.

Actuellement DOC possède  250 propriétés (environ 13,5 millions de pieds carrés de bureaux médicaux de grande qualité), dont environ 50% sont loués à des systèmes de santé de première qualité et à leurs filiales.

Ce portefeuille de propriétés atteint la valeur de 4,35 milliards de dollars, avec une période moyenne d’expiration des baux de 8 ans, et un taux d’occupation remarquable de 96%.

Tous les voyants de solidité au vert

Les facteurs les plus importants pour définir la qualité des immeubles de bureaux médicaux sont :

  • l’affiliation à un système de santé (très important aux US !) ;
  • la qualité de crédit du locataire ;
  • l’âge et la taille du bâtiment ;
  • le taux d’occupation ;
  • la part de marché du locataire dans son domaine d’expertise ;
  • la durée moyenne restante du bail ;
  • les services proposés à la clientèle par les locataires.

C’est avec l’optimisation de ces métriques et facteurs en tête que DOC a fait grossir son portefeuille ces dernières années.

Ainsi, environ 85% des propriétés récentes de DOC se trouve sur des campus et/ou sont affiliées à un système de soins de santé.

Seulement 3,5% des baux de DOC expirent d’ici 2022, contre 10,5% en moyenne pour les REITs concurrents.

La surface moyenne des bâtiments n’a fait que croître comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous (source : présentation aux investisseurs) :

Portefeuille LGS

Huit des dix principaux locataires de DOC ont une notation de crédit « investment grade » (garante d’une solvabilité élevée), et les deux autres ont des bilans très solides sans rapport d’avertissement de la part des agences de crédit.

Voici cette liste (source : présentation aux investisseurs) :

Portefeuille LGS

Enfin, DOC possède le taux d’occupation le plus élevé du secteur, celui-ci approchant 97% !

Son bilan est par ailleurs en très bonne santé, avec moins de 100 millions de dollars de dette venant à échéance au cours des trois prochaines années, ce sont tous des prêts hypothécaires existants avec un taux d’intérêt moyen de 4,5%.

Avec un FFO par action supérieur à 0,28$, le payout ratio est de 82%, dans la zone parfaitement « safe ». La prévision d’augmentation du FFO est de 1,83% sur 2018 et de 2,70% sur 2019.

L’action n’est actuellement pas chère puisqu’elle s’échange à 15,4 x son FFO, alors que la moyenne de son ration P/FFO est de 20,2 historiquement.

Le dividende (0,23$ versé trimestriellement) procure un rendement de 5,34% et est amené à augmenter bientôt grâce à tous les paramètres évoqués ci-dessus.

Les voyants fondamentaux et graphiques sont au vert pour lancer un trade très sûr sur DOC, voici ce que vous devez faire :

MON CONSEIL : nous vendons le put suivant sur Physicians Realty Trust (DOC) :

DOC JAN2020 15 P (Put d’expiration 17 janvier 2020 et de strike 15$). La prime de ce put est actuellement aux environs de 0,30$ (bid à 0,15$ et ask à 0,40$).

Lorsque vous vendez des puts DOC JAN2020 15 P, vous acceptez d’acheter des actions DOC à 15$ l’action – mais seulement si DOC se négocie au-dessous de ce niveau lorsque les contrats expireront le 17 janvier prochain.

Le put est actuellement hors de la monnaie (marge de 13% entre le prix actuel de l’action et le strike)

Interactive Brokers (ou Lynx) requiert 15% de marge pour ce genre de transaction, c’est-à-dire que le broker exige que vous ayez sur votre compte au moins 15% de la somme que vous devriez débourser pour acheter les actions si les puts étaient exercés.

Nous allons vendre 10 contrats puts dans le portefeuille type. Cela représente un revenu de 300$ (0,30$ x 1000).

Je considère que la somme immobilisée est de 2 250$ (15% x 1 500 x 10 = marge requise par le courtier).

Je vous rappelle que pour ce genre de trades de revenus (différents de l’achat moins cher avec des puts proches de la monnaie), vous n’avez pas à avoir sur votre compte 1 500 x 10 = 15 000$, mais uniquement 15% de cette somme (2 250$). C’est tout l’intérêt d’un compte sur marge.

Combien de contrats devez-vous vendre en fonction de la taille de votre portefeuille ?

Nous recommandons ici de vendre 10 contrats. Ceci est valable pour un portefeuille d’environ 100 000$.

Si vous avez une taille de portefeuille différente, appliquez simplement une règle de 3 pour connaître le nombre adéquat de contrats à partir de cette référence.

Ainsi, si votre portefeuille est de 50 000$ environ, vous allez vendre 5 contrats.

Action à mettre en œuvre via la plateforme de votre courtier :

  • Identifiez les puts DOC JAN2020 15 P

Le symbole est DOC200117P00015000 , mais vous pouvez aussi passer par la chaîne d’options tel qu’expliqué dans nos guides (clic droit sur la ligne DOC, « option trader », puis choix du bon put dans la chaîne d’options)

  • Assurez-vous de choisir la bonne échéance (17 janvier 2020)
  • Choisissez le prix d’exercice de 15$.
  • Sélectionnez options « PUT » (options de vente)
  • Sélectionnez le nombre de contrats à vendre (Pour le PF Loyers Garantis nous vendons 10 contrats)
  • Une fois que vous avez le bon contrat, cliquez sur « vendre »
  • Sélectionnez « ordre à cours limité ». Ceci détermine le prix de la transaction. Placez le prix limite entre le bid et le ask du moment, en essayant d’optimiser (i.e vendre le plus haut possible, en l’occurrence 0,30 ou 0,25$ ici)
  • Réglez la validité de l’ordre sur GTC (Good Till Cancelled)
  • Cliquez sur « vendre » pour transmettre l’ordre.

 

N’oubliez pas de mettre de côté (=détenir sur votre compte en cash) 15% de 1500$ pour chaque contrat put que vous vendez.

 

Point sur les options sur EPD de la semaine dernière :

Notre ordre à prix limite sur le put EPD AUG2019 16th 28 P a été exécuté.

Notre vente de calls sur EPD AUG2019 16th 30 C est passé à 0,15$ seulement en raison de la baisse de l’action le jour de l’envoi.

 

Attendez-vous à une prochaine alerte plutôt en fin de semaine prochaine (petite pause due aux vacances)

C’est tout pour aujourd’hui.

Je reviendrai vers vous d’ici une semaine environ.

Rendement vôtre,

Gaël

Divulgation légale : Je suis personnellement long sur les actions suivantes : APLE, CIO, CXW, DEA, DOC, EPD, OPI, IRM, court put sur les actions suivantes : CONE, OHI, VNQ, IIPR, IRM, ABR, DEA, VFF, ENB, EPD. J’ai écrit cet article moi-même, et il exprime ma propre opinion. Je n’ai aucune relation d’affaires avec une société dont les actions sont mentionnées dans cet article.

 

Portefeuille LGS

Portefeuille LGS

Portefeuille LGS

Portefeuille LGS

Cliquez sur les tableaux pour agrandir

 

X