Skip to main content

Comment acheter de l’or ?

Par 28 octobre 2022novembre 3rd, 2022contenue

L’or est facile à acheter, facile à conserver et facile à vendre. C’est l’un des marchés les plus liquides du monde, et les investissements dans l’or peuvent prendre de nombreuses formes. Mais, attention, toutes ne se valent pas, et chacune sert un objectif précis.

L’or-papier sert plutôt à spéculer, quand l’or physique, lui, peut vraiment vous servir d’assurance contre une grave crise comme celle qu’a connue l’Argentine.

L’or convient à tous les profils d’investisseurs. Alors, certes, les investissements aurifères n’offrent peut-être pas de dividendes, pas de PER éblouissants ou autres ratios tant vantés par les conseillers motivés par leurs commissions. Mais, il n’empêche qu’ils représentent de vrais investissements.

Quelle part de votre portefeuille faut-il investir dans l’or ?

De manière générale, nous conseillons de limiter la proportion que vous consacrez à l’or physique à 15 % de votre portefeuille. Cela vous permet d’avoir une base de portefeuille solide, qui garantira le reste de vos actifs, et de continuer à investir sur les marchés actions, ou sur d’autres titres.

Un large choix pour l’achat d’or

En matière d’or physique, tout est possible. Vous pouvez acheter des tonnes d’or ou simplement quelques grammes. Vous pouvez acheter de l’or sous forme de pièces, de barres et de lingots…Là aussi le choix est large ; mais, il faut le reconnaître, les pièces sont plus faciles à authentifier, à utiliser et, in fine, à négocier. Elles sont fractionnables et bien plus simples à écouler qu’un lingot.

Évitez autant que faire se peut d’investir dans des lingots de plus de 500 grammes ; leur authenticité est trop difficilement vérifiable. Nous privilégions les pièces.

Quelques précisions sur les pièces d’or

Les pièces d’investissement

Il existe deux principales catégories de pièces d’investissement. Celles de 24 carats, et les autres. Les pièces qui font moins de 24 carats sont des pièces qui ont été frappées après 1800, qui ont (ou ont eu) un cours légal dans leur pays d’origine et dont le prix de vente n’excède pas de plus de 80 % de la valeur de l’or qu’elles contiennent.

De manière générale, toutes les pièces cotées en Bourse sont concernées : Napoléon, Krugerrand, pièces de 20 $ et 10 $ US, souverain, florin, pièce de 50 pesos mexicains.

Les pièces de 24 carats, elles, sont émises par les banques centrales de leur pays d’origine et ont une valeur faciale. Le Maple Leaf canadien, le Buffalo américain, le Wiener Philharmoniker autrichien, le Britania anglais, le Kangourou australien, le Libertad mexicain, le Panda chinois sont toutes concernées.

La plupart sont de qualité 3×9 et certaines 4×9.Toutes les pièces d’investissement sont dispensées de TVA et de droits de douane. En revanche, elles peuvent être soumises au contrôle des capitaux, si les gouvernements le mettaient en place.

L’or bancaire

La pièce d’une once et d’un quart d’once de SwissBullion Corp. : Geneva SA

Cette pièce est en or pur 4×9. Il ne s’agit pas d’une monnaie : elle n’est pas émise par une banque centrale, et n’a pas de valeur faciale. C’est de l’or bancaire suisse, au même titre qu’un lingot. En outre, elle est authentifiable grâce à un code Aztec gravé sur sa surface, ce qui vous évitera de perdre le certificat. Elle n’est pas soumise ni à la TVA, ni aux droits de douane, ni au contrôle de capitaux.

SwissOneplus Bullion

La Vera Valor de AUCOFFRE.COM

Cette pièce possède presque les mêmes caractéristiques que la SwissBullion : il s’agit d’or pur. Elle est également authentifiable par QR code. Elle n’a pas de valeur faciale, et est fabriquée et vendue par la société AUCOFFRE.com. Elle sert de support à la VeraCarte (Mastercard avec laquelle vous pouvez effectuer vos transactions quotidiennes en or).

Vera valor

La Vera Valor et la Swiss One Plus sont considérées par l’administration fiscale comme des jetons et, à ce titre, elles entrent dans la catégorie des biens meubles. Selon le Code général des impôts, pour toutes les cessions de biens meubles inférieures à 5 000 €, les plus-values réalisées sont exonérées.

Où acheter des pièces d’or ?

Les bonnes raisons d’acheter sur Internet

Nous sommes au XXIe siècle et Internet est notre allié ! Nous avons la possibilité de comparer très facilement les offres, sans avoir à courir d’un boutiquier à l’autre. Nous vous conseillons d’ailleurs de comparer systématiquement les offres avant tout achat.

Chez nos voisins belges et suisses, l’or se vend « en vrac », au poids et quasiment au cours spot de l’once d’or. En Suisse, on trouve même des distributeurs d’or dans certaines gares.

La notion de scellés et autres précautions n’est pas universelle, loin de là. Nous allons donc vous conseiller trois vendeurs en ligne dans lesquels nous et nos lecteurs avons pleine confiance.

Bien sûr, cela ne signifie pas qu’il n’existe pas d’autres vendeurs en ligne compétents et fiables. Mais…Pour des raisons administratives, fiscales, et de paperasseries, il est préférable de rester dans l’Union européenne. Cependant, un revendeur suisse comme Euporos est parfaitement recommandable.

Aux Publications Agora, nous publions et éditons des lettres financières. Nous rédigeons des analyses, faisons des recherches, et tâchons de vous orienter au mieux dans vos investissements, en essayant de vous livrer des conseils que nous espérons les plus judicieux possible. Cela étant, nous ne sommes pas revendeurs ou acheteurs d’or. Et il nous est impossible de connaître et contrôler tous les revendeurs sur le marché. Ceux que nous vous recommandons bénéficient d’une relative ancienneté, et nous les connaissons, les avons rencontrés pour certains, et les utilisons même d’un point de vue personnel ; mais elles ne font pas partie des Publications Agora. Si vous avez des questions précises, ou voulez en savoir plus sur leur mode de fonctionnement, contactez-les directement.

Voici les revendeurs d’or que nous vous recommandons :

BullionVault :

recommandation vendeurs or

Le Britannique BullionVault est un des plus anciens acteurs du marché, spécialisé dans le trading d’or et d’argent physiques gardés en coffre, avec des frais réduits.

OR.FR (ex-Goldbroker) :

OR.FR ex-Goldbroker

OR.FR propose la détention d’or et d’argent physiques en nom propre, sans intermédiaire, avec stockage en dehors du système bancaire. Les clients, qui sont les seuls et uniques propriétaires de leurs métaux précieux, ont un accès direct et personnel aux coffres sécurisés. Vous avez également la possibilité de vous faire livrer votre commande. Les tarifs sont intéressants, mais le montant minimum de commande est de 10 000 €.

Maison Godot et Fils :

Maison Godot et Fils

Godot & Fils est une entreprise qui a pignon sur rue. Ils vendent des métaux précieux depuis près d’un siècle et proposent le plus grand choix de pièces et lingots. Vous avez la possibilité de vous faire livrer votre commande ou de la récupérer directement dans une enseigne Godot & Fils. Il n’y a pas de montant minimum en cas de commande.

Et, en complément de Maison Godot et Fils…

Comptoir Change Opéra :

Comptoir Change Opéra

Joubert Maison de Valeurs :

Joubert Maison de Valeurs

Comment conserver votre or ?

À présent, question épineuse : faut-il conserver chez soi, à la banque, dans un coffre loué ou chez un tiers qui propose cette prestation ? Ces questions reviennent souvent de la part de nos lecteurs.

À votre domicile

Conserver votre or à demeure peut être une solution. Mais, effectivement, le risque du vol, cambriolage, incendie, oubli de votre cachette existe…
Très honnêtement, pour des « petites » sommes ou quelques pièces, cela peut être une bonne solution.

Mais, si vous commencez à avoir des montants importants en jeu, alors il nous semble un peu téméraire de garder votre trésor chez vous. Mais, dès que ce qui vous appartient n’est plus à votre domicile, vous introduisez un risque de contre-partie…

Chez un tiers de confiance

Le moindre risque de contrepartie est le coffre loué chez un tiers de confiance en dehors d’un réseau bancaire.

La garde déléguée

Beaucoup de revendeurs proposent désormais cette alternative. Vous constaterez, en vous rendant sur les sites de ces revendeurs, que certains vous proposent la garde de vos pièces, dans leurs coffres sécurisés (encore une fois, si vous avez des questions à ce sujet, contactez-les car nous ne pouvons pas vous répondre aussi bien qu’eux sur le sujet). Ces coffres sont localisés en Suisse, en Belgique, en France, etc. Et, une fois achetées, vos pièces y seront stockées.

Dans le cas où vous confiez la garde de vos pièces ou lingots au revendeur, vous devez absolument vérifier que l’or ou les pièces vous sont alloués à 100 % et stockés dans ces coffres en intégralité !

Quand le revendeur vous propose de stocker et conserver vos pièces ou lingots dans ses coffres, évidemment, cela a un prix… et un risque (surtout en cas de faillite). Si vous optez pour la garde déléguée, ne dérogez pas à la règle d’or basique de la sécurité. Ne mettez
pas tous vos œufs d’or dans le même panier : PA-NA-CHEZ !

Comment revendre son or ?

Exonération de TVA sur l’or d’investissement

Nous en avons parlé plus haut, mais voici un rapide récapitulatif. Sont considérés comme or d’investissement dans toute l’Europe depuis janvier 2000 :

• l’or sous la forme d’une barre, d’un lingot ou d’une plaquette d’un poids supérieur à 1 gramme et dont la pureté est égale ou supérieure à 995 millièmes, représenté ou non par des titres ;
• les pièces d’une pureté égale ou supérieure à 900 millièmes qui ont été frappées après 1800, qui ont (ou qui ont eu) cours légal dans leur pays d’origine et dont le prix de vente ne dépasse pas de 80 % la valeur de l’or qu’elles contiennent. Ces deux types d’or d’investissement ne sont pas soumis à la TVA.

Quelle taxe à la revente de l’or ?

Pour connaître la fiscalité appliquée à la revente, il suffit de savoir à quelle catégorie appartient le produit selon l’administration fiscale.

Métaux précieux

Sont considérés comme métaux précieux les métaux (or, argent et platine, le palladium étant ici considéré comme un métal industriel) se présentant sous deux formes :

• à l’état natif, brut ou semi-ouvré (de la pépite au lingot en passant par la feuille ou le fil d’or…) ;
• sous la forme de pièces de monnaie d’or émises après 1800 n’ayant plus cours légal.
Exemples : lingot d’or pur, Napoléon, Ecu, Pesetas, Mark Allemand émis après 1800…
(Source : BOI 8 M-2-06 n° 131 du 4 août 2006).

Jetons

Sont considérés comme jetons, des objets métalliques, autres que les flans destinés à la frappe des pièces, qui ont l’aspect de pièces et/ou en possèdent les propriétés techniques, mais qui ne sont pas émis en vertu de dispositions législatives nationales ou de pays tiers participants ou d’autres dispositions législatives étrangères et qui ne constituent donc ni un moyen de paiement légal, ni un cours légal. Les jetons entrent dans la catégorie des bijoux et assimilés, et sont classés à ce titre dans les biens meubles. Exemple : la Vera Valor et la Swiss One Plus.

Pièces de collection

Sont considérées comme pièces de collection les pièces frappées avant 1801 n’ayant plus cours légal.

Pièces ayant un cours légal

Le cours légal désigne le pouvoir attribué par un État souverain (via un décret ou une loi) à un moyen de paiement, pièce de monnaie frappée ou billet de banque, d’être accepté dans le cadre d’une transaction commerciale ou du règlement d’une dette (pouvoir libératoire). Les pièces ayant cours légal sont considérées par l’administration fiscale comme des biens meubles. Exemple non exhaustif : Australian Nugget (Australie), Britannia (Grande-Bretagne), Buffalo (États-Unis), Eagle US (États-Unis), Krugerrand (Afrique du Sud), Maple Leaf (Canada), Philharmonique de Vienne (Autriche), Souverain (Grande-Bretagne).

Vous avez tous les atouts en main !

Pour finir, retenez que pour les petits patrimoines, l’or représente le seul véritable moyen de se débancariser et de protéger son épargne des incertitudes économiques.

Pour les gros patrimoines, c’est un axe de diversification et une assurance en cas de krach monétaire. Il rentrera dans une allocation au même titre que d’autres devises.

La fiscalité étant mouvante, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un fiscaliste pour compléter ce dossier d’un point de vue purement fiscal.